Nokia Siemens supprime près de 3000 postes en Allemagne

Réseaux
Licenciement (crédit photo © Chlorophylle - Fotolia.com)

Près de 3000 postes vont être supprimés dans la filiale allemande de Nokia Siemens Networks dans le cadre de son plan de restructurations de 17 000 suppressions d’emplois.

Nokia Siemens Networks poursuit son plan de restructuration annoncé en novembre dernier et qui vise à se délester de 17 000 salariés d’ici 2013, soit un quart des 74 000 salariés du groupe, environ. Cette fois, c’est la branche allemande qui est concernée.

Selon Telecoms.com, l’équipementier finlandais va supprimer 2900 postes de son bureau allemand. La semaine dernière, la direction de Nokia Siemens a commencé à communiquer aux employés des filiales régionales les conséquences du plan de restructuration. Après les 1200 suppressions de postes annoncés la semaine dernière au siège finlandais, l’Allemagne est donc aujourd’hui concernée. À quand la France et la centaine d’autres pays dans lesquels l’entreprise est implantée ?

1 milliards d’euros économisés

Rappelons que le plan de restructuration présenté vise à réaliser une économie de 1 milliard d’euros d’ici deux ans. Pour y parvenir, Nokia Siemens a donc décidé de recentrer ses activités sur les réseaux mobiles. Et de vendre ses activités tierces. L’entreprise a ainsi cédé sa division fixe à ADTRAN et Wimax à NewNet. Des opérations permettant au passage de sauver quelques centaines de postes dans le cadre des transferts des employés.

Crédit photo © Chlorophylle Fotolia


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur