Nokia supprime 300 emplois IT et en transfère 820

Régulations

En difficulté, le fabricant finlandais de téléphones mobiles Nokia a indiqué jeudi réorganiser son unité technologies de l’information. Plus de 1000 emplois sont concernés.

Dans le cadre d’un vaste plan de restructuration, Nokia, fabricant finlandais de téléphones mobiles, a précisé jeudi 17 janvier rationaliser son département technologies de l’information (IT).

Nokia transfère plus de 800 emplois IT chez HCL et TCS

Au sein de la division IT du groupe, 300 emplois, basés dans leur majorité en Finlande, seront supprimés. Parallèlement, certaines activités et jusqu’à 820 collaborateurs de Nokia seront transférés chez HCL Technologies et Tata Consultancy Services (TCS), géants indiens des services informatiques.

Nokia a indiqué par voie de communiqué « offrir aux employés touchés par ces réductions d’effectifs un soutien financier et un programme d’assistance au reclassement ». Par ailleurs, l’entreprise déclare être prête à engager avec les représentants du personnel les discussions sur ce plan, conformément aux exigences légales locales.

Cette réorganisation fait partie d’une restructuration globale, dévoilée en juin dernier, qui vise la suppression de 10.000 emplois chez Nokia, dont 3700 en Finlande, d’ici la fin de l’année 2013, ainsi que des changements au sein de sa direction. À travers ce plan, Nokia entend réaliser 3 milliards d’euros d’économies.

Distancé par Samsung et Apple sur le marché des smartphones, Nokia, qui a signé en 2011 un accord avec Microsoft, cherche à retrouver le chemin de la croissance. Le groupe finlandais, dont les ventes ont été meilleures que prévu au quatrième trimestre, détaillera ses résultats annuels le 24 janvier.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – connaissez-vous l’histoire de Nokia ?


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur