Nokia vaut 19 milliards de dollars aux yeux de Microsoft

Cloud

Le rachat de Nokia par Microsoft se précise. Redmond est prêt à débourser 19 milliards de dollars pour s’offrir la division mobile du finlandais.

La rumeur autour du rachat de la division mobile de Nokia par Microsoft est de nouveau à l’ordre du jour selon Eldar Murtazin. Consultant et rédacteur en chef de Mobile Review, il est connu pour avoir annoncé l’arrivée du N8 mais surtout l’accord entre Microsoft et Nokia autour du système d’exploitation Windows Phone visant à équiper les terminaux du constructeur finlandais en lieu et place de Symbian.

Dans un tweet daté du 31 mai, Eldar Murtazin affirme que «une petite société de logiciels a décidé la semaine dernière qu’elle pourrait dépenser 19 milliards de dollars [un peu plus de 13 milliards d’euros, NDLR] pour acheter une part d’un petit vendeur de téléphone». Une allusion sous forme de boutade pour désigner ouvertement Microsoft et Nokia.

Il y a 15 jours, ce même blogueur évoquait déjà un possible rachat. Dans un contexte peu favorable pour la firme finlandaise l’information paraît crédible. En effet, Nokia ne cesse de dégringoler sur le marché du mobile. Autrefois leader incontesté, le géant finlandais est passé de près de 50% à 25,3% de parts de marché pour le premier trimestre 2011 selon Gartner.

Par ailleurs, mardi dernier, le 31 mai, le groupe lançait un avertissement avant la publication de ses résultats du deuxième trimestre 2011. Non seulement Nokia a revu ses prévisions à la baisse, prévoyant même que sa division Devices & Services (téléphones et services) devrait se situer à peine autour du seuil de rentabilité, mais surtout il annonçait ne plus vouloir fournir de prévisions annuelles.

Si cette rumeur demande encore à être confirmée, elle a tout de même rassuré les investisseurs à la bourse d’Helsinki, puisqu’après une chute de plus de 17% mardi dernier, le titre a terminé sur un recul de 0,76% mercredi.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur