Nokia veut se rattraper avec un photo-mobile pas cher

Cloud

Le fabricant de mobiles va lancer un nouveau photo-phone d’entrée de gamme. Il pourrait ainsi reconquérir ses clients

Nokia, le champion incontesté des téléphones mobiles, commence sérieusement à s’inquiéter. Depuis plusieurs mois, sa domination mondiale est menacée par la concurrence. Car tandis que le marché progresse, le géant finlandais a vu ses ventes diminuer!

Si cette tendance est apparue au premier trimestre 2004, elle semble aujourd’hui se confirmer. Les analystes interrogés par Reuters s’attendent à une diminution de 5% des ventes nettes du groupe à 6,7 milliards d’euros. Selon la même enquête, la part de Nokia sur le marché mondial des combinés devrait diminuer fortement en 2004. Les analystes s’attendent à ce que le finlandais n’en détienne que 33%, soit cinq points de moins que les propres estimations de la compagnie pour 2003 et 1,5 point de moins que l’estimation du Gartner Group. Ce repli confirmé s’expliquerait par des problèmes de positionnement. Ses produits de moyenne gamme ne séduisent pas suffisamment face à ceux de fabricants comme Samsung ou LG. Nokia ne conçoit pas de mobiles photo-phones à clapet. Or ce sont ces modèles qui se vendent le plus. Pour inverser cette tendance, le finlandais annonce le lancement d’un nouveau modèle, le 3220. Ce photo-phone d’entrée de gamme sera vendu pour environ 250 euros à partir de l’été sur les marchés européen, asiatique et américain. Il permet d’envoyer de brefs messages lumineux ou des images grâce à la technologie “light messaging” consistant en des diodes LED (light emitting diodes) situées à l’arrière du téléphone. Suffisant? C’est à voir. Nokia doit annoncer ses résultats trimestriels en juillet. Mais d’ici là, le groupe pourrait publier un avertissement décevant sur ses résultats.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur