Noos casse les prix du haut débit

Régulations

Le câblo-opérateur se lance dans la guerre des prix avec un accès à 512 kb/s à moins de 30 euros par mois.

La guerre des tarifs sur les abonnements haut débit voit l’arrivée d’un nouvel… arrivant. Après Free et 9Online, c’est au tour de Noos de proposer un accès haut débit (512 kb/s) à 29 euros par mois.

Cette offre sera disponible à partir du 1er mars prochain. Disponible sur Paris et dans certaines métropoles de province (Strasbourg, Toulon, Annecy, Chambéry, Le Mans, Orléans et Besançon), l’offre est néanmoins réservée aux 20.000 premiers inscrits. Les connaisseurs feront peut-être la fine bouche: l’accès à Internet via le câble nécessite des frais d’installation importants (installation d’une prise, location d’un décodeur). Un défaut que Noos balaie puisque le câblo-opérateur a décidé d’offrir ces frais. Seuls les frais d’activation du service sont maintenus et facturés 29 euros. Par ailleurs, l’internaute doit s’engager sur un an. Ensuite, il devra payer le prix normal, soit 39 euros par mois (forfait Rapido). Mais chez Noos, on laisse entendre que le tarif promotionnel pourrait bien devenir définitif: “Compte tenu de l’évolution des offres, il est difficile de dire aujourd’hui quels seront les tarifs dans douze mois”, explique le porte-parole de l’opérateur. Offre couplée Enfin, Noos va coupler cette offre internet à une offre TV. Pour un euro de plus, l’abonné aura accès à une trentaine de chaînes de télévision (il faudra aussi louer un décodeur à 8 euros par mois). Ce qui constitue un plus produit certain. Avec cette offre, Noos propose l’abonnement 512 kb/s la moins chère du marché. Seul doute: la fiabilité de l’accès. On sait que le débit du câble dépend du nombre d’abonnés dans l’immeuble ou le quartier. En clair, plus il y a d’abonnés Noos à proximité moins la bande passante est élevée. Cette dernière est, en effet partagée. Noos ne devra pas répéter les erreurs de Free qui propose un forfait ADSL 512K au même prix mais il pose beaucoup de difficultés: attente pour d’abonner, modem en rade, connexion aléatoires, débit irrégulier… Et pour les anciens abonnés de Noos?

Ils risquent de faire la gueule. Ils ne profiteront pas directement de ces tarifs, l’offre de Noos étant une offre de conquête et non pas de fidélisation. Néanmoins, le groupe indique que des gestes commerciaux seront proposés pour les abonnés actuels.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur