Noos est convoité par John Malone, Liberty Media

Cloud

Le groupe américain serait même disposé à racheter la quasi-totalité des réseaux câblés français!

Le câble français n’est pas dans une situation confortable. Malgré sa progression, après 20 ans d’existence, il ne concerne que 4 millions d’abonnés pour 3 opérateurs: Noos, NC Numéricâble et France Télécom. Certains actionnaires d’opérateurs comme Suez (qui détient Noos / Lyonnaise Communication) ont clairement fait savoir qu’ils désiraient quitter ce marché. Il faut dire que la situation financière de ces opérateurs est plus que précaire. Cette situation aiguise les appétits. Ainsi, selon le Figaro, le groupe américain Liberty Media dirigé par le milliardaire John Malone s’est déclaré candidat au rachat de Noos. Le groupe prendrait ainsi position sur un marché où il est absent. Candidat unique? Et les choses semblent aller dans ce sens. On l’a dit, Suez veut se débarrasser de Noos. Du côté de NC Numéricâble, son actionnaire Vivendi Universal se dit ouvert à toute proposition. Enfin, France Télécom a déjà cédé des participations dans ce secteur, notamment à NTL et se concentre désormais sur l’ADSL qui, à terme, véhiculera aussi des programmes de télévision. Liberty Media sera-t-il le seul candidat à la reprise du câble français? C’est possible. Aucun grand acteur français n’est assez solide pour se lancer dans cette aventure risquée pour le moment. D’autres misent sur Internet. C’est donc un boulevard qui semble s’ouvrir devant John Malone.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur