Nortel demeure dans le rouge

Cloud

L’équipementier canadien télécoms Nortel a publié des résultats en négatif, là où le marché attendait l’équilibre

Nortel ne se remet pas vite! L’équipementier télécoms canadien a inscrit un déficit de 6 cents par action alors que les analystes attendaient l’équilibre.

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires du groupe est ressorti inférieur aux prévisions, à 2,3 milliards de dollars. Mais c’est surtout sur sa marge brute, de 37%, que le groupe a déçu ! Pour la direction du groupe, la cause de cette déception provient d’un investissement de 500 millions de dollars lié à un gros contrat signé en Inde. Mais Nortel a bien inscrit 2 cents de charges de restructuration. De plus, le groupe n’en a pas encore terminé avec les procédures judiciaires et la mise à jour au clair de ses comptes. 460 millions de dollars sont venus s’ajouter au revenus 2003, ce qui révise automatiquement sa prévision de chiffre d’affaires 2004 à la baisse. Les comptes ‘définitifs’ du groupe pour 2001, 2002, 2003 et le premier trimestre 2004 ne seront publiés que le 10 janvier. Sur un marché où tous ses concurrents affichent une nette croissance, Nortel avance à contre-courant et perd des parts de marché, en particulier sur les équipements pour la téléphonie mobile. Et au-delà des charges de restructuration, ce sont probablement les procédures en cours qui auront continué de peser sur les résultats du groupe !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur