Nortel Networks France : 2è jour de grève

Régulations

Ce 8 juillet, les deux tiers des salariés de Nortel Networks se sont mobilisés. Fait rare, vu le faible taux de syndicalisation…

Selon l’intersyndicale de la filiale française de Nortel Networks, en cours de démantèlement, les deux tiers des salariés soit entre 200 et 250 personnes, ont manifesté leur inquiétude et revendications.

Leur mouvement vise l’administrateur judiciaire nommé à la fin du mois de mai pour statuer sur le devenir de la société.

“C’est une première pour cette population essentiellement composée de cadres non syndiqués qui n’ont jusque là jamais été en grève“, constatent les syndicats.

Le nombre de grévistes aurait doublé entre mardi et mercredi.

Du coup, le plan social ‘a minima’ initialement prévu n’est plus à l’ordre du jour. Selon les représentants du personnel, “une partie des revendications des salariés en grève a été entendue“.

En fin de journée, il restait à trouver un accord entre l’administrateur et les salariés, les négociations devant continuer dans la soirée.

Toujours selon les syndicats, la firme bénéficierait de “l’appui des réseaux de ses clients en France et dans le monde, ainsi que des commandes urgentes de nos clients non traitées“.

greve_nortelnetworkssa07_2009.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur