Nortel Networks réduit fortement sa dette

Cloud

Le géant canadien des télécoms crée la surprise en réduisant sa dette. Le titre s’envole de +13%

Malgré un douzième trimestre en perte, et après avoir perdu environ 75% de sa capitalisation boursière en 2002, l’équipementier télécoms canadien pourrait revenir à la rentabilité au cours du second trimestre 2003. Le groupe réduit sa perte nette à 248 millions de dollars au denier trimestre, contre 1,83 milliards de dollars au dernier trimestre 2001. Malgré un premier trimestre 2003 attendu à la baisse, le groupe annonce des perspectives positives pour l’année. Nortel Networks récolte ici les fruits d’une saignante restructuration, menée tambour battant en 2002. Le titre a repris +13% au cours de la séance de vendredi.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur