Nortel pourrait licencier 5.000 personnes

L’équipementier d’origine canadienne s’apprête à annoncer de nouveaux sacrifices afin d’assainir encore ses comptes et parachever son redressement. Selon plusieurs analystes, afin de parvenir à une réduction des coûts de 600 millions de dollars, il faut s’attendre à une nouvelle vague de licenciements: elle pourrait avoisiner les 5.000 postes, et affecterait surtout les Etats-Unis où les coûts salariaux sont les plus élevés.

Nortel reconnaît qu’il lui est difficile de maintenir ses coûts d’opération en dessous de la barre des 40% de son chiffre d’affaires. Selon certains analystes, ces coûts seraient 50 à 70% plus élevés que ceux de ses concurrents (Lucent, Ericsson ou Alcatel). Des précisions seraient données par le groupe au début de la semaine prochaine, les 16 ou 17 août.