Nortel va faire l’objet d’une enquête de police

La police montée royale canadienne a informé Nortel Networks de l’ouverture imminente d’une enquête criminelle sur sa comptabilité. L’équipementier a fait savoir qu’il  »

continuerait de coopérer étroitement » avec les autorités fédérales. Ce 19 août, le groupe doit publier les chiffres des premier et deuxième trimestres. Il s’agira d’estimations et non de chiffres audités -a prévenu la direction. Suite à une première série d’investigations, Nortel n’a pas nié des erreurs dans l’établissement de ses comptes sur les exercices fiscaux 2001 à 2003. Ainsi, le bénéfice net déclaré en 2003 à hauteur de 730 millions de dollars serait du double de la réalité (cf. nos précédents articles cités ci-après). Une association d’actionnaires a accusé des administrateurs et des dirigeants du groupe d’avoir trahi leurs engagements. Des primes auraient été versés à des cadres dirigeants Une commission d’enquête a été instituée pour y répondre. Les plaignants réclament des indemnisations.