Nouveau départ d’un ancien de Sun de chez Oracle

RéseauxStockage

Jeff Bonwick, responsible du développement du format de fichier ZFS qui équipe Solaris et les solutions de stockage homonymes, a annoncé son départ de chez Oracle. Officiellement, pour créer sa start-up.

« Après 20 incroyables années chez Sun/Oracle, j’ai décidé d’essayer quelque chose de nouveau. » C’est en ces termes que Jeff Bonwick a annoncé, sur son blog, son départ d’Oracle. Jeff Bonwick dirigeait l’équipe chargée du développement du format de fichiers open source ZFS (Zettabyte File System) intégré à la plate-forme Solaris en 2005. L’ingénieur quittera ses fonctions ce 30 septembre.

Jeff Bonwick ne détaille pas les raisons de son choix autrement que par l’envie de créer une start-up. Et il a « récemment identifié une opportunité à laquelle je ne peux pas résister ». Le développeur ne laisse entrevoir aucun détail de son projet et promet aux membres de son ancienne équipe de les tenir au courant.

Difficile d’attribuer le départ de Jeff Bonwick à la nouvelle direction prise par feu Sun Microsystems suite à son rachat par Oracle. Mais le doute sur une divergence de vue entre le responsable du projet ZFS et Oracle est permis. On sait que les relations de plusieurs figures de Sun avec le nouveau propriétaire n’ont pas toujours été au beau fixe ces derniers mois. En témoigne les départs de James Gosling en avril, créateur du langage Java, précédé en mars de celui de Simon Phipps, spécialiste de l’open source, et de ceux, plus «politiques» de Jonathan Schwartz et Scott Mc Neally, respectivement directeur général et président de Sun. Citons également les ingénieurs Tim Bray, Adam Leventhal et Bryan Cantrill (co-créateurs de D-Tray).

L’avenir de ZFS ne devrait pas être remis en cause avec le départ de Jeff Bonwick. D’abord parce que l’équipe de développeurs chargée du projet reste, pour l’heure, en place. Ensuite, ZFS est un projet soutenu par la communauté open source. Enfin, l’ex-chef de projet est confiant dans l’avenir de la technologie. « Après une décennie de développement, ZFS est maintenant adulte, souligne-t-il. […] Ajoutez à cela la capacité inégalée d’Oracle à entreprendre le marché et vous avez une combinaison qui, je crois, va réussir d’une manière que nous n’aurions pas imaginée il y a deux ans. J’espère que Solaris et le stockage ZFS aura énormément de succès. » En témoigne la nouvelle offre de stockage Sun ZFS présentée à l’occasion du récent Oracle OpenWorld.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur