Messagerie : les nouveautés Outlook répondent à Gmail

BureautiqueLogiciels

Les dernières fonctionnalités font la part belle à l’automatisation. Les plus marquantes concernent le rappels de factures, une planification d’évènements enrichie et la gestion des fuseaux horaire.

Pas de délai pour la riposte ! Quelques jours après la présentation du nouveau Gmail, Microsoft présente les dernières nouveautés d’Outlook, leader de la messagerie en entreprise

Microsoft a répondu à quelques jours d’intervalle, en récapitulant les dernières nouveautés.

> Le rappel de factures
Les dates d’échéance de paiements  sont intégrées dans le calendrier Outlook.com. Elles apparaissent également sur l’interface du webmail, dans un encart placé au-dessus des messages, sur le même modèle que les rappels de voyages, de réservations ou encore de livraisons.

 

Pour le moment, on compte une vingtaine d’organismes – majoritairementord-américains –  pris en charge

> Réservation de salle en interne et en externe

Quand on dépose une demande dans le calendrier, Outlook propose des salles récemment utilisées. Pour la réservation de lieux publics, les informations issues du moteur de recherche Bing, sont intégrées dans l’agenda. Sur l’application iOS – et prochainement sur Windows – on peut également disposer d’une estimation du temps de trajet et recevoir une notification à l’heure du départ. 

Pour gérer le décalage horaire. on peut  définir des événements commençant sous un fuseau et terminant sur un autre. Microsoft introduit aussi un système de suivi des réponses pour les participations aux réunions pour permettre à chacun de s’organiser en fonction des autres participants.

 

> Gestion des contacts
Avec l’intégration à Active Directory, la mise à jour des contacts est amélioré sur iOS. Côté Windows, une alerte rappelle aux utilisateurs lorsqu’ils sont en copie cachée.

Sur Android, l’intégration d’Office Lens est prévue ce mois-ci. Même échéance visée pour la synchronisation des brouillons sur iOS. Il faudra attendre cet été pour bénéficier, sur macOS, de l’« expérience chat » que Microsoft entend proposer en plaçant le champ de réponse en bas de page.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur