Nouveaux systèmes NVIDIA Tesla : le TOP500 à portée de main

Cloud

Les nouvelles solutions de calcul NVIDIA proposent une puissance en nette hausse. Voilà qui permettra de créer des supercalculateurs d’un coût quatre fois plus économique que précédemment.

Comme promis, NVIDIA profite du salon SC09 pour dévoiler sa nouvelle gamme de solutions de calcul basées sur l’architecture Fermi.

Cette dernière apporte de multiples avancées par rapport à l’offre précédente de la compagnie : huit fois plus de puissance pour les calculs en double précision, utilisation de mémoire GDDR5 à correction d’erreur, meilleure répartition des tâches et support de la programmation en C++.

La carte Tesla C1060 (933 gigaflops en simple précision, 78 gigaflops en double précision et 4 Go de mémoire) est largement dépassée par les Tesla C2050 (3 Go de mémoire ECC) et C2070 (6 Go de mémoire ECC) : capacité de calcul comprise entre 1040 et 1260 gigaflops en simple précision, et entre 520 et 630 gigaflops en double précision. Ces produits seront disponibles à des prix respectifs de 2499 dollars et 3999 dollars.

Même progression avec les Tesla S2050 (12 Go de mémoire ECC) et S2070 (24 Go de mémoire ECC) : capacité de calcul comprise entre 4,2 et 5 téraflops en simple précision, et entre 2,1 et 2,5 téraflops en double précision. Le tout sera prochainement accessible à des prix de 12 995 dollars et 18 995 dollars. La consommation électrique moyenne de ces nouveaux serveurs de calcul 1U est d’environ 900 W.

Avec ces solutions, NVIDIA estime qu’un supercalculateur de 17 téraflops (une puissance suffisante pour se classer au sein du TOP500 des ordinateurs les plus rapides de la planète) peut être construit pour moins de 200 000 dollars, contre un million de dollars avec une architecture traditionnelle.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur