Nouvel appel d'offres pour l'informatisation des hôpitaux de Paris

Logiciels

Trois offres seraient en lice pour un contrat stratégique de cinq ans

L’informatisation des 38 hôpitaux parisiens de l’Assistance Publique (AP-HP) est un vaste projet. Il s’agit de centraliser les identités, les prescriptions et les résultats des examens des patients de ces établissements, soit au bas mot, 21 millions de personnes.

Stratégique mais surtout politique, le projet a connu d’importants revirements. Un premier appel d’offres pour un contrat de cinq ans, remporté par Thales, General Electric et Medasys a été dénoncé “en raison des difficultés du consortium à concrétiser sa proposition”, selon l’institution. Du coup, l’AP-HP a du formulé un second appel d’offres dont les candidatures sont actuellement examinées.

Selon les Echos, trois offres seraient en lice. La première est composée de Capgemini et d’Agfa, la deuxième, d’Atos Origin et de son logiciel open source Cristal Net adopté par 40 hôpitaux dans le monde. La troisième est avancée par IBM associé à Cerner.

Toujours selon le quotidien économique, les prétentions des candidats ont été revues à la baisse. Capgemini et Agfa et IBM-Cerner auraient fait une offre autour de 90-100 millions d’euros. Atos Origin propose de son côté un projet à 70 millions d’euros. Lors du premier appel d’offres, les projets étaient supérieurs à 120 millions d’euros.

L’AP-HP devrait désigner un vainqueur vers le mois de juin de cette année. Affaire à suivre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur