Nouvelle génération de librairies de disques EMC Clariion

Réseaux

Associant la sauvegarde sur disque et l’émulation de bande, la gamme de librairies de disques EMC Clariion DL rajeunit: capacités et performances pour la sauvegarde et la restauration du stockage de données seraient doublées

Les librairies de disques Clariion d’EMC se sont faites remarquer en associant des systèmes de stockage en réseau à une technologie de disques économiques ATA et une émulation de nombreuses librairies de bandes.

EMC, le numéro un mondial du stockage, fait évoluer son offre avec une nouvelle génération plus performante de systèmes (Disk Library) répondant aux besoins de plus en plus sensibles de sauvegarde et de restauration rapides des données. Cette nouvelle génération offre des performances supérieures avec la possibilité de monter en capacité jusqu’à 348 téra-octets. Elle intègre un nouveau moteur actif à dépassement de panne. Et un logiciel d’émulation de bandes qui permet une consolidation de “cache” en écriture. Cette dernière fonctionnalité est unique. Elle autorise, avec les librairies de disques, l’agrégation de petits blocs de données pour constituer des blocs plus importants d’1 méga-octet permettant ainsi des débits plus importants. Et donc d’accélérer les opérations de sauvegarde, de restauration et d’archivage sur bandes. “Nos clients nous ont demandé un moyen simple qui les aiderait à respecter des fenêtres de sauvegarde de plus en plus restreintes tout en leur donnant l’assurance de pouvoir restaurer leurs informations rapidement et de manière fiable“, explique Tom Joyce, vice-président en charge du marketing des plates-formes de stockage chez EMC. Les nouveautés EMC Clariion DL, , CX

Cette gamme se compose de quatre nouveaux systèmes : – EMC CLARiiON DL740 -composé, en configuration standard, de deux systèmes de stockage en réseau EMC CLARiiON CX700 et, pour plus de fiabilité et de performance, de deux moteurs d’émulation. Il offre une capacité maximale de 348 To et peut soutenir une performance de 1200 Mo par seconde. – EMC CLARiiON DL720 livré en standard avec une configuration à deux moteurs d’émulation pour plus de fiabilité. Il délivre des performances accrues pour la compression de données et peut évoluer jusqu’à 174 To de capacité. – EMC CLARiiON DL710 remplace le modèle DL700 et intègre un moteur d’émulation plus performant. Les gains de performance peuvent atteindre 40% et sa capacité peut être portée à 174 To. – EMC CLARiiON DL310 remplace le modèle DL300 et offre 20% de performance en plus. Sa capacité peut évoluer de 3,8 To à 37,5 To. Les librairies EMC CLARiiON DL sont maintenant interopérables avec les librairies de bandes StorageTek PowderHorn, Sony PetaSite et ADIC i2000. Ainsi, qui étaient déjà supportés, les librairies de bandes Quantum ATL P-Series et ATL 7100, StorageTek L-Series, et IBM 3590 et 3584. Et lecteurs de bandes physiques DLT et SuperDLT (AIT, SAIT), LTO, LTO-2, StorageTek 9840 et 9940, et IBM 3590. Les applications de sauvegarde supportées : EMC Legato NetWorker, EMC Data Manager, Veritas NetBackup et BackupExec, IBM Tivoli Storage Manager, CommVault Galaxy, Computer Associates ArcServe, BrightStor Enterprise Backup, HP DataProtector, Synscort Backup Express, BakBone NetVault et Atempo TimeNavigator. Par ailleurs, les modèles CX300, CX500 et CX700 incluent désormais la technologie hardware/software UltraPoint, associant la connectivité point à des disques autonomes à un diagnostique très évolué. EMC ajoute également la technologie “LUN” qui permet de déplacer des volumes de données entre des disques sur Fibre Channel et d’autres en attachement direct (ATA), au lieu de le faire fichier par fichier sous une commande Windows NT, par exemple. Par ailleurs, le logiciel SAN Copy a été mis à jour pour permettre, là encore, de copier plus facilement des données d’une unité à une autre, entre systèmes Clariion et Symmetrix ou des unités d’IBM, de HP, de Sun ou encore d’Hitachi. L’unité de stockage AX 100 (en entrée de gamme) bénéficie, elle aussi, d’une mise à jour de SAN Copy/E pour répliquer des données vers des unités CX Series du constructeur. Enfin, les logiciels SnapView et MirrorView (pour la réplication d’applications) voient leur capacité doubler, de 100 à 200 replications simultanées (technologie “LUN”).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur