Nouvelle mauvaise passe pour AMD

Cloud

Ventes inférieures aux attentes, suppression de 1.680 postes : rien ne va plus pour le concurrent d’Intel

Advanced Micro Devices (AMD) commence mal l’année. Le fondeur a vu ses ventes se replier au premier trimestre et publie donc un avertissement sur résultats. Il table désormais sur un chiffre d’affaires de 1,5 milliard de dollars. C’est 22% de mieux qu’il y a un an mais c’est surtout 15% de moins qu’au quatrième trimestre 2007. Les analystes tablaient sur 1,62 milliard de dollars. Toutes les activités font moins bien que prévu.

Cette forte contraction n’était pas prévue : jusqu’à aujourd’hui, le fondeur n’anticipait qu’une baisse plus modérée, liée à la saisonnalité de son activité.

Le groupe californien souffre de deux maux. La morosité de l’économie américaine qui entraîne une baisse de la consommation et le renforcement de la domination d’Intel dont la part de marché dépasse désormais les 80%.

Pour redresser ses comptes, AMD ne fait pas preuve de beaucoup d’imagination. Le fabricant de micro-processeurs annonce la suppression de 10% de ses effectifs, soit 1.640 postes. le plan social sera effectif d’ici la fin du troisième trimestre. On ne connaît pas les sites concernés.

Le fondeur justifie cette réduction de voilure en raison “des conditions de marché incertaines”.

La série noire continue donc pour AMD qui a enregistré cinq trimestres consécutifs de pertes, guerre des prix contre Intel oblige. En 2007, le groupe a fait état d’une perte de 3,37 milliards de dollars. Son action a perdu les deux tiers de sa valeur en un an.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur