Nouvelle panne majeure pour le Cloud Microsoft Azure

Cloud

Depuis hier soir, et pendant une bonne partie de la nuit, le cloud de Microsoft, Azure, a été touché par plusieurs dysfonctionnements d’importance. Tout semble maintenant rentré dans l’ordre.

Microsoft semble avoir du mal à maintenir la qualité de service de son Cloud Azure à un niveau acceptable. Ce dernier a encore connu une panne majeure ce lundi. À partir de 19 heures 49 (heure de Paris), certains services Azure sont en effet devenus inaccessibles.

Ont été concernés les composants suivants : Cloud Services, Virtual Machines, Websites, Automation, Service Bus, Backup, Site Recovery, HDInsight, Mobile Services et StorSimple. Sur le datacenter d’Europe du Nord, les utilisateurs ont également rencontré des problèmes de connexion à leurs sites web mardi, entre 0 et 4 heures du matin. Bref, une soirée et une nuit agitée pour certains clients Azure.

Un mois d’août compliqué

Les incidents semblent se multiplier pour le Cloud public de Microsoft. Ainsi, le 15 août, divers problèmes ont été constatés : difficultés d’accès au portail de gestion d’Azure, dégradation des performances du Cloud et rupture de la connectivité réseau dans le datacenter de Japon Est.

Le 14 août, Visual Studio Online est resté inactif pendant près de 6 heures. Entre le 5 et le 12 août, le datacenter situé dans l’est des États-Unis a connu des problèmes dans le système d’autoconfiguration des ressources Cloud en fonction de la charge.

Voilà pour la seule semaine passée. Des problèmes qui ne sont pas nouveaux, mais qui – dans le cadre d’un service Cloud – prennent immédiatement de l’ampleur, un grand nombre d’utilisateurs étant touchés.

Nous sommes heureusement loin des errements des années précédentes. En 2012, Microsoft s’était laissé piéger par un problème lié à l’année bissextile (Cloud Azure : la panne proviendrait de l’année bissextile). En 2013, c’est un certificat SSL non renouvelé qui avait provoqué une panne d’Azure (Windows Azure plante à cause d’un certificat SSL expiré).

Lire aussi :

Avec Azure Machine Learning, Microsoft met de l’intelligence dans les données

Crédit photo : © Dotshock – Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur