Nouvelle peinture pour Jboss Portal 2.2

Régulations

Plus de standards, plus d’ouverture, plus de support… JBoss Portal se consolide autour d’une “suite” middleware homogène, intégrée et ‘open source’: JEMS

Déployer un portail informatique en entreprise n’est pas sans conséquence auprès des utilisateurs. Les possibilités de personnalisation doivent se révéler souples et évoluées, tandis que l’ouverture doit faciliter l’intégration avec l’existant ou les futurs logiciels.

Jouant complètement la carte de la solution d’entreprise ‘open source’ professionnelle, JBoss structure son offre de logiciels libre autour d’une suite middleware homogène et intégrée, baptisée JEMS (Java Entreprise Middleware Suite dans le texte). Comme il se doit, cette solution est totalement SOA (architecture orientée services), et respecte les standards pur jus, sans interprétation totalement subjective aux relents captifs. La demande des entreprises s’oriente depuis plusieurs mois vers le concept de portail permettant à la fois d’orchestrer un ensemble d’application et d’utilisateurs, en milieu hétérogène, avec un maximum de contrôle et de sécurité. Avec Portal 2.2, JBoss livre le résultat des avancées apportées par la communauté ‘open source’, ses clients et les animateurs des projets communautaires (employés par JBoss). Plus de sécurité, plus de standards Parmi les nouvelles fonctions, on notera une évolution sur la sécurité et la disponibilité. Tout d’abord, la gestion des permissions basée sur la spécification JAAS (Java Authentication and Authorization Service) offre des possibilités d’intégration aux solutions de gestion des identités via le standard JACC (Java Authorization Contract for Containers). De plus, une fonction autorise le clustering de ‘portlets‘ via le conteneur Web pour assurer la haute disponibilité. La gestion de contenu bénéficie également de plus d’ouverture, en intégrant le standard Java Content Repository et l’utilisation de multiples langages au sein du système de gestion de contenu (CMS). Une personnalisation simplifiée et plus riche La personnalisation facilite l’adoption d’un portail et permet à l’entreprise de déployer des chartes graphiques identitaires selon les services ou les individus. Néanmoins, ces fonctions doivent rester simples et accessibles à tous. Avec Portal 2.2, l’administrateur peut désormais instancier ou supprimer les ‘portlets‘ pendant l’exécution et la nouvelle l’interface graphique évite de modifier manuellement les descripteurs XML. Avec la personnalisation avancée, l’utilisateur peut modifier les thèmes, les mises en page et le comportement des ‘portlets‘ pendant l’exécution. Enfin, cette nouvelle mouture supporte les thèmes internationalisés et enfichables et propose des assistants évolués de mise en page. Les ‘portlets‘ bénéficient pleinement de l’avantage communautaire, avec multitudes d’objets dans des bibliothèques grandissantes. Néanmoins, ils doivent respecter la compatibilité avec la spécification JSR-168 (Java Portlets) afin de simplifier le développement et le déploiement d’applications. Sur ce type de technologies d’intégration, souvent reliées à des projets d’architecture applicative, à la gestion des utilisateurs et à la sécurité, les entreprises nécessiteront certainement un support avancé. Et justement, c’est la proposition de valeur ajoutée de JBoss. En revanche, aucune licence logicielle à payer. A vos calculettes !


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur