Nouvelle révision de comptes pour Nortel

Cloud

La comptabilité n’est pas le fort de l’équipementier télécoms canadien

Pour la quatrième fois en quatre ans, Nortel annonce une révision de ses comptes. Ce qui n’a pas manqué de faire plonger à nouveau l’action du canadien. Ce type d’annonce n’étant pas du goût des investisseurs.

Cette remise à plat des résultats est loin d’être anecdotique. L’équipementier télécoms va réviser ses comptes pour les années 2004, 2005 et pour les neuf premiers mois de 2006.

Le groupe explique qu’il doit corriger des erreurs actuarielles commises par une tierce partie dans le calcul des cotisations du groupe à la caisse de retraite de ses employés. Il s’agit aussi de rectifier des ventes comptabilisées avant qu’elles n’aient été conclues.

Rappelons que Nortel a du faire face à un scandale financier entre 2004 et 2005 qui a débouché sur deux actions collectives lancées par un bon nombre d’actionnaires. Un règlement à l’amiable avait conduit au principe d’un paiement d’indemnités à hauteur de 2,5 milliards.

La nomination d’un nouveau président, Mike Zafirovski, devait permettre au groupe de tourner la page. Ce qui visiblement n’est pas encore le cas.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur