Nouvelles lignes de produits mobiles en vue chez Blackberry ?

MobilitéOS mobilesPoste de travailSmartphones

Selon une roadmap dérobée au constructeur, Blackberry s’apprête à lancer quatre nouvelles gammes de smartphones au cours du second semestre.

Dans la foulée de l’adoption de la nouvelle plate-forme BlackBerry 10 (BB10) en 2012, le constructeur canadien avait réduit son offre de terminaux mobiles à deux gammes : le tout tactile (modèles Z) et le tactile-clavier physique (Q). Il semblerait aujourd’hui que Blackberry veuille revenir à une offre plus segmentée.

C’est du moins ce que laissent supposer les captures d’écran de la roadmap et des plaquettes marketing que publie le blog N4BB. Quatre nouvelles gammes pourraient ainsi faire leur apparition sur le marché dans les mois qui viennent : Affordable, le Classic, Innovative et Prestige.

De l’entrée au haut de gamme

Une segmentation qui, si elle est confirmée, couvrirait l’entrée de gamme (avec un modèle baptisé Manitoba) au haut de gamme (Khan) en passant par l’incontournable modèle à clavier physique (le Q20) tout en jouant la carte de l’innovation avec le Windermere (précédemment évoqué comme le Passeport par le constructeur) afin de répondre aux attentes et besoins de ses plus fidèles clients, voire espérer regagner des points sur le marché mobile. En parallèle, selon la roadmap capturée par N4BB, le 9720 sous BB OS 7 poursuivrait sa carrière jusqu’en 2015 au moins.

Côté système, la version BB OS 10.3 devrait être lancée au cours du 3e trimestre et bénéficier d’une première mise à jour (BB OS 10.3.1) dès le suivant. Elle devrait notamment intégrer l’application Blend qui permettra l’accès aux services incontournables (email, calendrier, BBM…) depuis les PC et tablettes sous iOS, Android et Windows.

Nouvelle marge de manœuvre pour les terminaux

Alors que la présence de Blackberry s’est effondrée sur le marché mobile (où les terminaux de l’entreprise ne compteraient plus que 0,5% du marché selon IDC), l’entreprise de Waterloo a recentré sa stratégie sur les offres aux entreprises. Depuis l’arrivée aux commandes en novembre 2013 du nouveau Pdg John Chen, Blackberry a multiplié les initiatives dans les domaines de la gestion des terminaux (avec BES 10 en mode hébergé et sa version cloud BES 12 annoncée), la sécurité (notamment avec le rachat de Secursmart), les services (avec une solution de paiement mobile et la version BBM sécurisé pour les entreprises tout en cherchant à se développer sur le marché de l’Internet des objets.

Une stratégie qui a permis de redresser les comptes de la société au premier trimestre fiscal 2015 (deuxième trimestre calendaire) et donne de nouvelles marges de manœuvre au constructeur sur le segment des terminaux mobiles qui ne représente plus que 39% du CA contre 71% un an plus tôt. Il n’en reste pas moins que, face à la prédominance d’Android à l’échelle mondiale, celle des iPhone d’Apple constaté dans les usages en entreprise et les ambitions de Microsoft suite à l’acquisition des terminaux Nokia, l’offre de Blackberry aura du mal à sortir de son marché, aujourd’hui de niche.


Lire également
Blackberry veut tourner la page de la restructuration
BlackBerry regroupe ses solutions les plus profitables au sein d’une nouvelle division
John Sims, Blackberry : « notre offre reste unique sur le marché»


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur