Novell rejoint Green Grid, pour optimiser la consommation des data centers

Régulations

Novell a rejoint le consortium Green Grid aux côtés d’AMD, Dell, HP, IBM et
Microsoft, entre autres?

La réduction de la consommation électrique des centres de données (data centers), qu’il s’agisse de la consommation des systèmes ou de leur refroidissement, est devenue une préoccupation des entreprises et de leurs fournisseurs.

Réunis au sein du consortium Green Grid, des acteurs des IT (technologies de l’information) entendent avancer sur ce sujet et développer des technologies visant à réduire globalement l’énergie nécessaire au fonctionnement d’un data center.

Si de nombreuses voies sont à étudier pour répondre à cet objectif, pour Novell c’est celle de la virtualisation qui a retenu son attention. En réduisant le nombre de serveurs physique et donc l’organisation nécessaire autour d’eux, l’éditeur s’engage à réduire la demande de puissance.

Chez Novell, cela se traduit en particulier par sa participation active au projet Xen, une technologie de virtualisation open source concurrente de VMWare et intégrée dans son système d’exploitation pour serveur SUSE Linux Enterprise.

Et pour gérer cette démarche, Novell dispose à son catalogue de deux solutions de gestion des machines virtuelles : Novell ZENworks Orchestrator et Virtual Machine Management.

Il est critique pour nos clients de trouver des solutions pour rendre leurs data centers plus efficaces sans ralentir la vitesse de leur ‘business’“, a déclaré Eric Anderson, vice-président de l’ingéniering de Novell.

En travaillant avec The Green Grid, Novell va aider à améliorer les data centers en contribuant au développement de standards technologiques et des meilleurs pratiques pour réduire la consommation d’énergie tout en augmentant la productivité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur