Novell se recentre sur Linux

Régulations

La nouvelle organisation de Novell, qui se concentre autour de deux entités, Linux et la gestion d’identité, confirme la fin de la priorité de NetWare dans la stratégie du groupe

Lorsqu’un éditeur exerce une refonte de son organisation, cette dernière apporte une vue nouvelle de sa stratégie en définissant ses priorités.

Novell ne déroge pas à la règle ! Les divisions Nterprise et opérations Linux sont regroupés au sein d’une entité unique, Platform and Application Services. Quant aux divisions Secure iServices et Ressource Management, elles forment désormais une nouvelle division, Identity Services. Le recentrage des activités du groupe autour de ces activités, Linux et les services d’identité, confirme tout d’abord comme nous l’évoquions précédemment (lire notre article) que l’éditeur s’inscrit désormais dans une dynamique Linux. Depuis le rachat de SuSe et de Ximian, Novell entend être reconnu comme un acteur majeur du monde de l’Open Source, soutenu par IBM. David Patrick, l’ex patron de Ximian, a d’ailleurs été placé à la tête de la nouvelle entité Platform and Application Services. C’est David Litwak, ex patron de SilverStream, une autre acquisition de Novell, qui a pris la direction de la division Identity Services. Mais le signe le plus fort donné au marché quant à la stratégie du groupe provient de la disparition de toute mention à NetWare. Surprenant alors que les applications réseaux représentent encore la part la plus significative, et la plus rentable, des activités de Novell. Comme si l’éditeur souhaitait occulter son passé et tourner définitivement la page, ce qui, en soi, s’explique parfaitement avec le rythme auquel le marché s’oriente vers l’Open Source, mais cela pourrait tout aussi bien entraîner la chute du groupe si Novell tardait à s’y imposer !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur