NRJ Mobile tente de se redresser avec de nouveaux forfaits

Cloud

L’opérateur mobile virtuel a des clients mais la rentabilité n’est pas au rendez-vous

NRJ Mobile est sur le fil. Le MVNO (opérateur de téléphonie mobile virtuel) lancé en novembre 2005 par le géant de la FM, puis rejoint par le Crédit Mutuel, se trouve dans une situation plus qu’inquiétante. Selon La Tribune, l’opérateur virtuel accuserait 40 millions d’euros de perte sur l’année 2007. L’opérateur mise sur ses nouveaux forfaits pour le tirer de ce mauvais pas.

Le MVNO avait, au départ, choisi de miser sur le prépayé. En 2006, l’opérateur franchissait la barre des 300.000 clients. Fort de ces données encourageantes, l’opérateur avait décidé de poursuivre son plan de conquête. Il avait atteint 425.000 clients en juin 2007. Et les objectifs d’un million de clients à la fin 2008 semblaient atteignables.

C’était sans compter les dures réalités du marché. Compétition acharnée entre MVNO et tarifs de gros trop élevés ont, entre autres, rivé au sol les plus petits acteurs. Ten et Debitel, tous deux rachetés, en ont fait les frais.

Si NRJ Mobile assure détenir “la deuxième base de clients MVNO” derrière Virgin Mobile (et Tele2 Mobile ?), cela ne suffit pas. Les “300.000 souscriptions brutes” pour l’année 2007, revendiquées par Jérôme Birba, le directeur exécutif de NRJ Mobile, n’ont guère modifié la donne. Le problème endémique du MVNO a perduré : des clients en nombre, certes, mais une rentabilité trop faible.

De fait, NRJ Mobile ne disposent que de maigres ressources pour se tirer de cette mauvaise situation. Les forfaits lancés en avril et en juin dernier, n’ont pas permis une rentrée de bénéfice suffisante.

Recapitalisé par le Crédit Mutuel à hauteur de 60 millions d’euros un an auparavant, l’opérateur n’est pas parvenu à remonter la pente. La situation tendue du MVNO n’incite pas les investisseurs à la confiance.

Au second semestre, le groupe qui nécessiterait une nouvelle recapitalisation, risque d’être confronté à des investisseurs bien frileux. Les jours d’ NRJ Mobile pourraient bien être comptés…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur