NSA-PRISM : la Chine enquête sur IBM, EMC et Oracle

CloudSécurité

La Chine s’interroge. Les technologies des trois géants américains, très présents sur son territoire, ne sont-elles pas des relais de la NSA et de son programme PRISM ?

Des contentieux…

Dans ses révélations sur les pratiques américaines d’espionnage mondialisé, Edward Snowden, le consultant de la NSA à l’origine des révélations sur PRISM, indiquait que l’agence cible en particulier certains pays, dont la Chine.

Par ailleurs, une commission du Congrès et l’administration américaine ont mis en cause le fabricant chinois Huawei (et son confrère ZTE), et ses outils de réseaux qui pourraient servir au gouvernement chinois pour espionner les agences américaines. L’acquisition de matériel Huawei dans les administrations américaines est désormais soumis à des règles de contrôle contraignantes.

Ajoutons à cela l’affaire du ver Stutnext, développé par la CIA et son équivalent israélien, qui s’est attaqué au programme nucléaire iranien. Tout cela laisse planer le doute à la fois sur les pratiques américaines, même si d’autres pays – dont la Chine – ont les mêmes, mais également planer de nombreuses questions quant aux méthodes et technologies employées.

… et des interrogations

C’est dans ce cadre que le Ministère de la sécurité publique chinois vient d’annoncer qu’il lance une investigation qui « concerne la sécurité » sur trois entreprises américaines, en non des moindres : IBM, EMC et Oracle. Une réponse du berger à la bergère, en quelque sorte !

Pour les Chinois, la question est de savoir si les technologies d’IBM, EMC et Oracle sont exploitées pour les espionner. Et jusqu’où les espions américains de la NSA et de la CIA ont pu s’immiscer dans leurs outils commercialisés en Chine.

Le Shanghai Securities News, à l’origine de l’information et qui cite une « source officielle anonyme » – une expression qui en dit long lorsque l’on s’intéresse aux pratiques chinoises en matière d’information -, la décision du Ministère d’investiguer sur les géants américains serait directement liée aux révélations d’Edward Snowden, qui décidément n’en finissent plus de faire des vagues.

L’impact de cette enquête sur le business des trois géants reste à mesurer…

Crédit photo © nicolasjoseschirado – Fotolia.com


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur