Pour gérer vos consentements :
Categories: Réseaux

NSN poursuit ses travaux sur la 5G à New York

Nokia Solutions and Networks (NSN) va poursuivre ses recherches sur la 5G avec le NYU Wireless. Projet combiné entre l’Université de New York et l’institut polytechnique (NYU-Poly), le NYU Wireless concentre ses recherches sur les technologies sans fil, l’informatique et les applications médicales. Un centre qui s’étend sur plus de 4000 mètres carrés et animé par plus de 20 professeurs et une centaine d’étudiants diplômés. Le centre dispose de 4 laboratoires de recherche sans fil, notamment.

1000 fois la capacité actuelle

C’est bien sûr pour la branche sans fil du NYU Wireless que NSN a signé un engagement pluriannuel de recherche sur la 5e génération de technologie de communication mobile. NSN s’inscrit comme le 6e sponsor et membre du conseil consultatif de l’université. Si l’équipementier reste discret sur les conditions financières, la presse américaine évoque une contribution à hauteur de 100 000 dollars annuel sur 3 ans pour les entreprises partenaires. NSN y rejoint Qualcomm, Samsung, L-3 Communications, InterDigital et National Instruments.

Les travaux de NSN porteront sur les fréquences d’ondes millimétriques (mmwaves) qui, selon l’équipementier, pourrait se traduire par une augmentation de plus de mille fois la capacité de données des terminaux mobiles dans les années à venir. Les recherches porteront notamment sur les protocoles réseaux à 60 GHz.

Ajouter la vitesse et l’agilité à l’innovation

« L’industrie des télécommunications est confrontée à une augmentation massive de la consommation de données tout en éprouvant le besoin d’augmenter la rentabilité et d’offrir une expérience personnalisée, commente Lauri Oksanen, vice-président, recherche et technologie chez NSN. La 5G est nécessaire pour répondre à ces besoins dans la prochaine décennie. En travaillant ensemble avec des partenaires universitaires éminents, tels que la NYU Wireless, nous pouvons ajouter la vitesse et l’agilité à l’innovation et au développement de la technologie dans son ensemble. »

« NSN dispose d’excellentes capacités de recherche et d’ingénierie, et c’est un leader émergent dans les futures ondes millimétriques, réplique le Professeur Theodore (Ted) Rappaport, directeur et fondateur du NYU Wireless. Nous sommes heureux que notre corps professoral et les élèves travaillent en étroite collaboration avec cette entreprise. »

NSN et NYU Wireless consolideront ce partenariat par l’organisation du Brooklyn 5G Summit où les experts des technologies sans fil seront invités à débattre de l’évolution des travaux sur la 5G les 24 et 25 avril prochain. Un événement appelé à se renouveler annuellement.

crédit photo ® pio3 – shutterstock


Lire également
Huawei consacre 600 millions d’euros à la 5G
La 5G selon Huawei : des débits multipliés par 100
Tommy Ljunggren (TeliaSonera) : « La 5G transportera le Big Data »

Recent Posts

Ransomwares : que paient les PME en France ?

6 PME françaises sur 10 victimes d'une attaque de ransomware disent avoir payé jusqu'à 40…

6 heures ago

5G : le Canada rejette Huawei

Le gouvernement de Justine Trudeau a décidé, comme son voisin américain, de bannir le géant…

7 heures ago

Dell Technologies : les 5 dirigeants les mieux rémunérés

Les cinq principaux dirigeants de Dell Technologies ont obtenu une rémunération totale combinée de 93…

8 heures ago

WhatsApp s’ouvre aux entreprises, avec une API basée sur le cloud

Mark Zuckerberg et le groupe Meta ont trouvé un moyen de générer des revenus B2B…

9 heures ago

Windows 11 : le portail de téléchargement usurpé par des hackers

Des pirates ont détourné le portail officiel de téléchargement du système d’exploitation Windows 11 pour…

13 heures ago

Sauvegarde et restauration : Veeam dévoile la v12

Veeam dévoile la mise à niveau de son offre Backup & Replication (v12) et dévoile…

1 jour ago