Numericable amorce son entrée en Bourse

Réseaux
Bourse et finances ( © photo-dave - Fotolia.com)

Pour sa mise en cotation, Numericable fusionnerait avec Completel. Le nouveau groupe vise les 6 milliards d’euros de valorisation.

Numericable s’apprête à franchir une nouvelle étape dans son développement : son entrée en Bourse. Les dirigeants de l’opérateur ont convié les analystes financiers, vendredi 13 septembre, à une réunion préparatoire qui se tiendra le 19 septembre, a révélé BFMTV.

Les fonds d’investissement Carlyle, Cinven et Altice n’avaient pas caché leur intention de valoriser leurs investissements d’ici la fin de l’année, soit par une acquisition/fusion avec un autre opérateur, soit en visant la cotation sur le marché. C’est cette dernière option qui, faute de candidats au rachat/fusion, serait retenue.

Fusion Numericable-Completel

L’introduction en Bourse concernerait Numericable, qui déploie des services Internet et TV grand public et détient une infrastructure de communication en propre (avec près de 10 millions de logements raccordés, dont près de 5 millions en très haut débit) et Completel, sa société sœur consacrée à l’offre entreprise également détenue par les trois fonds d’investissement. Les deux entités sont appelées à fusionner.

« Fusionner les deux permet d’améliorer le profil de Numericable, indique un expert cité par BFMTV. D’une part, la croissance de Numericable est faible, tandis que celle de Completel est plus forte. D’autre part, les ratios d’endettement de Completel sont meilleurs. » Numericable accuse une dette de 2,3 milliards d’euros contre 433 millions pour Completel.

6 milliards d’euros

Le nouveau groupe visera les 6 milliards d’euros de valorisation. Les analystes devront publier leurs avis avant le 14 octobre. La cotation devrait avoir lieu dans les semaines qui suivront. Sauf surprise de dernière minute, l’IPO devrait se réaliser avant la fin de l’année, donc.

Numericable-Completel ne sera pas le seul opérateur télécoms français à viser la Bourse. Vivendi a confirmé son intention de se séparer de SFR. Séparation qui pourrait passer par une introduction sur le marché de l’opérateur. Mais la décision ne sera pas prise avant début 2014 lors de l’assemblée générale du groupe.

crédit photo © photo-dave – Fotolia.com


Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr fait peau neuve sur iOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur