Pour gérer vos consentements :
Categories: Réseaux

Numericable apporte la TV ADSL aux non dégroupés

Si Numericable met l’accent sur son offre très haut débit LaBox, le câblo-opérateur commercialise également iStart, un service ADSL. L’entreprise vient d’enrichir son offre de deux nouveaux forfaits : Essentiel (ADSL, appels illimités vers les fixes et 50 chaînes TV dont les 25 de la TNT) et Max (qui y ajoute les appels vers les mobiles et une trentaine de chaînes premium). Une nouveauté relevée par le site Ariase.

Les deux forfaits sont respectivement proposés 34,90 et 42,90 euros TTC (au-delà des 12 mois promotionnels à 37,90 pour ce dernier). Tarifs auxquels il convient d’ajouter les 3 euros mensuels de location du décodeur TV.

Un service TV indépendant de l’infrastructure

Car, originalité de l’offre, Numericable appuie son service TV non pas sur ses propres équipements vidéo installés dans les centraux téléphoniques des lignes dégroupées, mais sur le service de TeVolution. Lancée sur le marché français au début de l’été, TeVolution est une offre d’abonnement TV indépendante dont l’infrastructure se situe en amont des salles hébergeant les DSLAM des opérateurs. L’architecture est classique du côté du client final : un boîtier à brancher sur le modem ADSL et à raccorder au téléviseur se charge des traitements des signaux vidéo.

De fait, les services TV (TV, VOD, télévision de rattrapage…) sont distribuables sur les 15 700 NRA (nœuds de raccordement abonnés) de France rendant l’offre accessible aux utilisateurs dégroupés aussi bien qu’aux non dégroupés. Ce que ne proposent généralement pas les SFR, Bouygues Telecom Free et même Orange sur l’ADSL. C’est même probablement ces clients potentiels privés de télévision en ligne que Numericable aura à cœur de débaucher à ses concurrents.

En effet, 8 millions de foyers ne disposeraient d’aucun service TV couplé à leur accès ADSL. Et 10 millions ont une seconde télévision qui pourrait tirer parti du boîtier TeVolution. Car, indépendant de l’opérateur, le boîtier peut être emporté et branché sur n’importe quelle box. Notamment les 2,6 millions de résidences secondaires en France.

2 Mbit/s minimum

Seule condition pour bénéficier du service : disposer d’une bande passante de 2 mégabits minimum, souligne le site de TeVolution. Le décodeur, qui s’appuie sur la plate-forme SmartVision de Technicolor, exploite la technologie Adaptive BitRate Streaming qui adapte la qualité des flux vidéo en fonction de la bande passante disponible. La haute définition n’est accessible qu’à partir de 4 Mbit/s.

A noter également que le boîtier de TeVolution importe la TNT via les flux hertziens et non via le réseau terrestre. Une antenne reste donc nécessaire pour capter les chaînes de télévision numériques. Les utilisateurs qui se trouvent dans des zones de mauvaises réceptions n’y trouveront donc pas leur compte.


Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr fait peau neuve sur iOS

Recent Posts

Cloud collaboratif : UCaaS, CCaaS et CPaaS d’abord

Les entreprises investissent toujours plus la collaboration en mode cloud. Microsoft et Cisco dominent. Zoom…

11 minutes ago

Samira Bekhtaoui, nouvelle Directrice de la division ASUS Business

Samira Bekhtaoui devient Directrice de la division ASUS Business qui regroupe l’ensemble des offres dédiées…

38 minutes ago

Microservices : Betclic parie sur une architecture orientée événements

Leader des paris en ligne, Betclic a transformé son infrastructure pour passer d’une architecture fortement…

2 heures ago

AWS, Azure, GCP : le match des VM Arm

Entre AWS, Azure et GCP, qui a les VM Arm les plus performantes et les…

4 heures ago

5 chiffres du marché de l’emploi cadre dans l’informatique

Métiers, secteurs, volumes d'offres... Le point, à partir des données de l'Apec, sur quelques indicateurs…

3 jours ago

Serverless : comment Airbus a développé son app de tracking W@y Oversize

Airbus a mis en place Squid, une équipe spécialisée qui a créé un pipeline de…

3 jours ago