Numericable s’impose comme l’opérateur le plus rapide pour activer l’accès Internet

Réseaux

Numericable profite du résultat de l’Observatoire de la qualité de service du régulateur pour mettre en avant ses avantages techniques sur la concurrence. À défaut de pouvoir le faire sur le nombre d’abonnés Internet.

Longtemps pointé du doigt pour la médiocrité de ses services (tant techniques que commerciaux), Numericable a entrepris une véritable révolution avec l’adoption de la norme Docsis (Data Over Cable Service Interface Specification) 3.0 en 2007 visant à remplacer les câbles coaxiaux de son réseau par de la fibre optique.

Initiative renforcée en 2010 avec la mise à jour des têtes de réseau des villes couvertes et le remplacement progressif des équipements pour supporter la norme EuroDocsis 3.0 (conforme au standard européen DVB [Digital Video Broadcasting] pour la diffusion des contenus audiovisuels). Solution qui lui permet aujourd’hui de proposer du 200 Mb/s à certains de ses abonnés.

La remise à niveau du réseau s’est également accompagnée d’une qualité de service digne de ce nom. Notamment de service d’accès Internet. Et Numericable compte bien le faire savoir. L’opérateur profite ainsi du nouvel Observatoire de la qualité de service publié le 30 mars par l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) pour se détacher de ses concurrents ADSL.

Le plus bas taux de panne

Selon cet observatoire, le câblo-opérateur est ainsi le fournisseur qui active l’ouverture d’une ligne Internet haut et très haut débit dans les plus courts délais. Soit 1 jour contre une moyenne de 7 jours pour Orange, SFR, Bouygues Telecom, Free, etc. Numericable bénéficie également du plus bas taux de panne dans le courant du premier mois suivant l’activation de l’accès : 3,04 % contre 12,7 %. « Au-delà du premier mois, ce taux de panne reste également l’un des meilleurs, soit 3 fois inférieur à la moyenne des opérateurs ADSL (0,60 % contre une moyenne des taux des opérateurs ADSL de 1,77 %) », se félicite le câblo-opérateur.

Des chiffres encourageants qui s’expliquent notamment par la maîtrise du réseau de bout en bout par la société. Il sera intéressant de comparer ces données avec celles des opérateurs ADSL quand ils auront déployé leur propre réseau fibre. Il n’en reste pas moins que Numericable met en avant ses bons résultats dans l’espoir de séduire de nouveaux clients. Malgré ses quelque 4,5 millions de prises résidentielles, Numericable ne compte « que » 1,12 million d’abonnés (selon les données non datées de l’opérateur). À comparer aux 1,24 million d’abonnés Bbox de Bouygues Telecom arrivé sur le marché de l’ADSL en 2008.

Crédit photo © Temistocle Lucarelli – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur