Pour gérer vos consentements :

Numérique et environnement : ces 7 start-up portées par Microsoft

Promu par Microsoft et son réseau, l’Environmental Start-up Accelerator est un programme de soutien technique et business sur 6 mois. Il est destiné à de jeunes pousses technologiques européennes œuvrant pour la réduction et la compensation des émissions carbone.

La liste des entreprises sélectionnées a été dévoilée mercredi, deux mois après l’annonce de la création du programme d’accélération.

Les 7 start-up suivantes en bénéficient ce premier semestre 2022 :

Carbon Time (projet de maturation des technologies de séquestration de CO2)
Granular (outils de gestion et de trading pour l’approvisionnement en électricité « verte »)
Hydragonix (plateforme de performance opérationnelle pour producteurs d’hydrogène)
Lizee (solutions de « recommerce » pour acteurs du retail)
namR (données géolocalisées sur les bâtiments et les territoires)
Nooco (logiciel en ligne de mesure d’impact environnemental des bâtiments)
Space4Good (cartographie et analyse des écosystèmes)

Six de ces jeunes pousses sont françaises, une – Space4Good – est néerlandaise.

« Réduire l’empreinte carbone des organisations »

Le programme fournit un accès à différentes ressources : technologies, ateliers et sessions de formation, conseil, mentoring, accès à une communauté d’investisseurs…

Les jeunes pousses distinguées profitent ainsi de l’accompagnement de Microsoft et de partenaires de référence. Ces derniers sont : l’incubateur Station F, l’ESN Capgemini, les industriels Suez et Perfesco (filiale audit énergétique du groupe EDF), les fonds d’investissement Elaia, Citizen Capital et Time for the planet.

Loamics (filiale data d’Energisme) et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) en font aussi partie.

A travers cette initiative, ils ambitionnent « de guider de jeunes entreprises européennes dans la réalisation de projets d’utilité publique pour la réduction de l’empreinte carbone des organisations », expliquait Corine de Bilbao, présidente de Microsoft France, en novembre.

(crédit photo © Shutterstock)

Recent Posts

Logiciels : Broadcom convoite VMware, qui bondit de 20%

Le fabricant américain de semi-conducteurs Broadcom pourrait acquérir VMware, spécialiste de la virtualisation et des…

17 heures ago

Cybersécurité : Microsoft recrute encore pour renforcer ses produits

Microsoft a recruté Jason Roszak, chef de produit réputé, pour optimiser la gestion des serveurs…

17 heures ago

Antennes 5G : Deutsche Telekom explore l’éolien pour les alimenter

Utiliser l’énergie éolienne pour contenir la flambée des coûts de l’électricité en Allemagne, c'est le…

20 heures ago

Souveraineté numérique : le choix de Bruno « Bercy » Le Maire

La compétence "numérique" est étendue aux prérogatives de Bruno Le Maire, reconduit à la tête…

22 heures ago

Windows 11 : Microsoft se rapproche de la disponibilité d’Android 12.1

Microsoft a publié une mise à jour qui permet, pour les testeurs de Windows 11,…

24 heures ago

Ransomwares : que paient les PME en France ?

6 PME françaises sur 10 victimes d'une attaque de ransomware disent avoir payé jusqu'à 40…

4 jours ago