Nutanix libère un peu sa plateforme pour l’hyperconvergence

CloudData & StockageDatacentersDéveloppeursDSIProjetsServeursStockageVirtualisation

Nutanix a prévu de lancer une version gratuite en test de la brique logicielle qui orchestre sa solution hyperconvergente mêlant stockage et calcul.

Nutanix poursuit son petit bonhomme de chemin dans le monde de l’hyperconvergence. Avec de beaux succès, la société américaine séduit aussi les investisseurs en réalisant une levée de fonds de 145 millions de dollars en septembre dernier. Des velléités de rentrer en bourse sont souvent évoquées.

Mais pour séduire encore un peu plus les prospects et pour évangéliser sur l’hyperconvergence, Nutanix a décidé d’ouvrir la brique logicielle qui orchestre sa solution. La Community Edition sera disponible gratuitement en version bêta à partir du 8 juin prochain. Cette date coïncide avec l’évènement utilisateur .Next qui se déroulera en Floride aux Etats-Unis. A noter qu’elle était déjà disponible en version beta privée.

Pour rappel, la Nutanix Virtual Computing Platform fait converger dans une même infrastructure matérielle le stockage et la puissance de calcul. Il s’agit en fait d’une architecture évolutive en clusters intégrant le stockage et ne nécessitant donc ni SAN, ni NAS.

Pour Dheeraj Pandey, CEO et co-fondateur de Nutanix, « Community Edition est la prochaine étape pour démocratiser la technologie d’infrastructures hyperconvergées en permettant à chacun de bénéficier des avantages de notre plateforme. En éliminant les obligations de disposer d’un matériel propriétaire et d’un logiciel standardisé, la prochaine révolution du datacenter sera effective. »

Configuration minimum requise

Concrètement, la plateforme Community Edition pourra fonctionner sur des serveurs x86 et des solutions de stockage avec des caractéristiques minimum. Ils doivent être équipés de processeur quad core ou plus avec la fonction de virtualisation VT-x d’Intel et 16 Go de RAM minimum. Sur la partie stockage, la plateforme privilégie des SSD d’au moins 200 Go ou des disques durs de 500 Go ou plus. Enfin, il est nécessaire d’avoir un adaptateur réseau Intel. Pour la partie serveur, Nutanix annonce que son service est valable sur les configurations Dell, HP, Supermicro, Lenovo, Cisco, etc.

Si Nutanix prévoit de livrer la dernière version de sa plateforme, il n’y aura pas d’option pour la mettre à jour à moins de repasser dans la boucle commerciale de l’achat d’une licence. L’objectif de cette édition est de tester et manipuler le logiciel. De même si les fonctionnalités sont complètes, la version gratuite sera limitée à 4 nœuds avec les caractéristiques citées précédemment.

Pour Nutanix, les personnes intéressées par cette version sont nombreuses. Les responsables IT, les développeurs d’applications, les étudiants et les chercheurs, mais aussi les partenaires rentrent dans le scope de la firme américaine. Les inscriptions pour le test sont ouvertes, avec un système de liste d’attente ou d’invitation en attendant le 8 juin prochain.

A lire aussi :

Dell lance des appliances avec Nutanix, Cloudera, Oracle et Fusion-IO

Sylvain Siou, Nutanix : « étendre au stockage l’évolution de l’infrastructure »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur