nVidia au coeur de la prochaine console PlayStation

Régulations

Belle revanche pour le concepteur de processeurs graphiques qui a perdu le marché Xbox

La future console de jeu-vidéo de Sony, la PlayStation 3, commence véritablement à se dévoiler. On sait déjà qu’elle sera motorisée par la super puce Cell, conçue par Sony, Toshiba et IBM (voir notre article). On découvre aujourd’hui que son moteur graphique sera fourni par nVidia, bien connu des possesseurs de PC.

Les deux partenaires ont annoncé qu’ils développent actuellement une unité de calcul graphique autour des technologies GeForce de nVidia. “Notre collaboration porte non seulement sur la puce mais également sur des outils de développement pour le graphisme”, a déclaré Ken Kutaragi, directeur général de Sony. Le secret a été bien gardé! Car on sait désormais que les deux groupes travaillent sur ce projet depuis plus de deux ans! Les spécifications exactes du chipset ne sont pas encore connues; le communiqué de presse précise seulement que la puce sera utilisée par “un grand nombre d’applications allant du divertissement multimédia aux applications haut débit”. Car le partenariat en question ne concerne pas que la Playstation 3, mais également les “futurs produits Sony”, lesquels pourraient donc inclure ce fameux GPU (Graphics Processing Unit). Selon Erach Desaï, analyste chez American Technology Research, Nvidia pourrait recevoir environ cinq dollars par puce, ce qui pourrait générer des revenus de 100 millions de dollars par an. C’est une belle revanche pour nVidia qui avait également développé le c?ur graphique de la Xbox actuelle. Mais après plusieurs déboires juridiques et querelles concernant les royalties, Microsoft a finalement décidé de choisir le rival ATI pour sa Xbox 2. La prochaine PlayStation est attendue dans nos salons en 2006.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur