Nvidia dévoile le Tegra 4i, sa première puce ARM à modem 4G intégré

4GComposants
Nvidia Tegra 4i

Avec le Tegra 4i, Nvidia va marcher sur les plates-bandes de Qualcomm, en intégrant à son composant un modem 4G et une nouvelle architecture ARM optimisée.

L’Américain Nvidia est décidément plein de surprises…

Certes, suite à la présentation du Tegra 4 en janvier dernier (voir « Nvidia lance le Tegra 4, le plus puissant processeur ARM jamais conçu ») et suite au rachat de Nicira en 2011 (voir « Nvidia va intégrer la 3G/4G dans ses puces »), l’arrivée d’un composant Tegra intégrant un modem LTE était attendue. Toutefois, la forme que prend cette offre l’était beaucoup moins.

Le Tegra 4i est en effet très différent de son grand frère. Alors que le Tegra 4 se veut le premier essai de Nvidia dans le secteur des puces ARM Cortex-A15, le Tegra 4i peut être vu comme une version « sublimée » des composants ARM Cortex-A9 du constructeur.

Entre les avancées architecturales, la fréquence maximale plus élevée et le GPU plus puissant, Nvidia estime que le Tegra 4i peut se montrer jusqu’à deux fois plus véloce que le Tegra 3.

Un nouveau cœur optimisé

La société a en effet mis au point un nouveau cœur pour l’occasion. Une version optimisée du Cortex-A9, qui se veut entre 15% et 30% plus rapide à fréquence identique. Les 4 cœurs Cortex-A9 « R4 » sont de surcroit gravés en 28 nm, avec une fréquence de fonctionnement maximale de 2,3 GHz. Le tout avec une consommation électrique bien plus basse que celle des Tegra 3.

Le Tegra 4i « 4+1 cœurs » à 2,3 GHz n’est que 21,2% plus lent que le Tegra 4 « 4+1 cœurs » à 1,9 GHz. La taille de chaque cœur est pourtant bien plus réduite : 1,15 mm² contre 2,7 mm².

À noter que le Tegra 4i n’est probablement que le premier représentant de Nvidia à adopter les cœurs Cortex-A9 R4. Ces derniers se veulent en effet le fer de lance d’une nouvelle génération de composants grands publics, abordables et performants.

À quand un Tegra 4e pour les tablettes d’entrée de gamme ?

Nvidia - Tegra 4 Family

La 4G LTE en standard

Parmi les autres caractéristiques du Tegra 4i, nous notons que le nombre de cœurs du GPU passe de 72 à 60 par rapport à son grand frère. Les fonctions avancées de traitement photo (HDR “always on”, etc.) sont toujours présentes. Enfin, le soft modem i500 est intégré. Il propose un support multiprotocole, allant jusqu’à la 4G LTE à 150 Mb/s (50 Mb/s en flux montant).

Le tout dans un package de petite taille : 60 mm² de ‘die’, pour un composant de 1,2 x 1,2 cm. Un argument important, car dans le monde des semiconducteurs la taille est liée directement au coût de production.

De quoi aller concurrencer efficacement les puces de Qualcomm, qui sont directement visées ici. Selon Nvidia, la surface du Tegra 4i est deux fois inférieure à celle des offres concurrentes… ou du Tegra 4 classique.

Pour fêter l’arrivée de son nouveau composant, Nvidia lève le voile sur un design de référence, nom de code Phoenix. Ce smartphone 5 pouces propose un écran full HD et une carte mère compacte pourvue du Tegra 4i. Le tout affiche seulement 8 mm d’épaisseur.

Le Tegra 4i est actuellement fourni à l’état d’échantillon. Les premiers téléphones l’exploitant devraient être présentés d’ici la fin de l’année dans certaines régions, leur disponibilité devant devenir plus large au cours du premier trimestre 2014.

Nvidia - Phoenix Reference Phone

Crédit photos : © Nvidia


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Aux ARM, etc.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur