Nvidia échoue aux tests de Windows Vista

Régulations

Les tests, sous Windows Vista, des pilotes des cartes graphiques Nvidia
affichaient de piètres performances… Mais depuis tout ou presque est rentré
dans l’ordre. Le constructeur réagissant à notre article, nous l’a confirmé

C’était une bien mauvaise nouvelle pour le fabricant de puces et cartes graphiques Nvidia, ses drivers (pilotes) étaient loin d’afficher des performances aux tests de Windows Vista.

Il ne s’agissait en aucun cas d’une remise en cause de la qualité des cartes et composants GeForce FX, séries 6, 7 et 8, qui sont largement compatibles avec les plus hauts niveaux d’affichage des applications 3D de Vista, et même au delà, mais bien, comme l’a reconnu le fabricant, une problématique d’adaptation de ses pilotes.

Nvidia était conscient du problème. “Nous travaillons avec diligence à nous assurer que nous allons terminer et maintenir le niveau de qualité et d’efficacité pour lequel Nvidia est connu“, déclarait il y a quelques jours Brian Burke, porte-parole de Nvidia.

Aujourd’hui, tout ou presque est rentré dans l’ordre. Stéphane Quentin, responsable produit de Nvidia :

“Le problème du driver Nvidia ne concerne que la version Direct X 10. Les versions antérieures (Direct X 9) fonctionnent parfaitement sous Vista.”

“Nous venons de sortir le driver WHQL(Windows Hardware Quality Labs ? certifié Microsoft)pour GeForce 6, 7 et 8. Il n’y a que le SLI GeFoce sous Direct X 9 qui n’est pas encore supporté.”

“Le problème est donc quasiment déjà résolu. Le hardware Direct X 10 nécessite un driver titanesque à réaliser. Le support de Direct X 10 représente 20 millions de lignes de code, autant que pour le développement de Windows NT ! “

“Nous avons travaillé en amont avec les développeurs de jeux sous Vista, mais nous sommes encore en version bêta sur Direct X 10. En revanche, nous sommes les seuls à proposer un driver Open GL sous Vista.”

USA : une ‘class action’ contre Nvidia Phénomène typiquement américain…Sans doute encouragés par des avocats toujours très intéressés, des consommateurs américains se sont réunis autour d’un site web pour s’unir dans le cadre d’un projet d’action en nom collectif contre Nvidia. www.nvidiaclassaction.org a déjà enregistré plus de 1600 plaintes… Une action qui pourrait s’arrêter aussi rapidement qu’elle a été lancée, plutot moyen de pression de masse que réelle menace, le site indique clairement qu’il cessera dès que Nvidia aura répondu aux attentes de ses clients, ce qui si on en croit les affirmations de Stéphane Quentin ne saurait tarder.

” />


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur