NXP dévoile ses objectifs sur le sans fil

Cloud

L’ex-Philips semi-conducteurs évoque ses projets en matière de NFC (Near Field Communication) et table sur le commerce et les services via mobiles

Lors d’un rendez-vous avec la presse, les représentants de NXP ont voulu rassurer quant à l’état de forme de la société. Après avoir traversé des forts remous en septembre dernier, la société s’étant séparé de 4.500 employés, se déclare prête à de nouveaux objectifs.

Malgré le “plan de redesign” (plan social, en français dans le texte) annoncé par le p-dg de NXP Semiconductors France le 12 septembre dernier, Jean-Yves Muller affirme être sur les rails d’une nouvelle feuille de route. “Désormais, la Recherche et Développement se fait en collaboration non seulement avec les ingénieurs mais aussi avec les écoles“.

Dans cette optique, NXP a fait le choix de continuer son orientation vers la technologie NFC, qui permet par exemple de faire communiquer un mobile et des objets ou entre plusieurs terminaux. Les exemples sont déjà nombreux notamment dans le M-commerce, le paiement via un mobile (transports, parking, alimentation).

Patrick Ozenne, ingénieur en chef de la technologie NFC chez NXP dévoile ses ambitions. “Il y a 20 millions d’utilisateurs de ce type de technologie au Japon. En l’adoptant, il sera possible d’embarquer dans un mobile une carte de crédit, de transports, de faire des achats… Il poursuit,le déploiement a déjà commencé et on devrait voir les premiers appareils dotés arriver cette année, ils pourront notamment se connecter à des éléments passifs tels que les puces RFID“.

Les responsables de la firme estiment alors que le NFC est dans une phase

lente d’adoption qui devrait se terminer à l’orée 2013. Ainsi, selon leurs prévisions, cette année là, pas moins de 400 millions de téléphones à travers le monde devraient être équipés. Le tout pour un coût majoré pour les fabricants de mobiles de 1 à 5 dollars…

La technologie soulève encore des interrogations quant à la sécurité et aux applications qui pourraient être dérivées. Mais NXP souhaite rester confiant et préfère tabler sur du moyen terme. Le choix a le mérite d’être clair.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur