O3b : Google veut fournir Internet aux pays émergents

Régulations

La connexion sera assurée par une flotte de satellites

Google, le géant américain des moteurs de recherche va participer à une initiative pour le moins intéressante : fournir le web au pays émergents via une connexion satellite. Selon l’AFP, le dispositif baptisé O3b Networks nécessitant un investissement de 500 millions de dollars est soutenu également par le câblo-opérateur Liberty Global et le groupe bancaire britannique HSBC. Il devrait démarrer en 2010.

Objectif, connecter “others three billions”, soit les trois autres milliards d’habitants dépourvus d’une connexion au Web à bas coût. Le projet vise à permettre aux populations les plus pauvres, de disposer d’un accès à la Toile. Les concepteurs souhaitent toucher 150 pays d’Afrique, d’Asie, d’Amérique Latine et du Moyen-Orient.

La connexion Internet serait fournie par une flotte de satellites qui, suivant l’affluence, pourra être augmentée. Elle sera commercialisée par les FAI locaux. La construction de seize d’entre eux par le français Thales Alenia Space a déjà débuté.Le débit pourrait atteindre 10 gigabits/s.

Pour Greg Wyler, qui pilote O3b, ce projet est capital. “La communication est le sang vivant d’une économie et une part importante de la croissance d’une nation. J’ai vu, à quelle rapidité, quand vous donnez accès internet, cela change la vie des gens“.

Loin d’être un novice en la matière, Greg Wyler avait racheté en 2005, l’infrastructure télécom du Rwanda et mis sur pied une nouvelle société, Terracom, dotant ce pays de l’Afrique centrale d’un réseau haut débit fibre.

Ce nouveau projet permet à Google de poursuivre son plan d’investissements dans des projets philanthropiques. Rappelons qu’au début de l’année 2008, le groupe avait prévu de verser 25 millions de dollars à divers projets humanitaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur