Obama n’est ni un terroriste, ni une star porno

Sécurité

Une vague de spams est en train d’envahir la Toile. Voguant sur l’actualité américaine, ils représentent les candidats dans des rôles pour les moins péjoratifs

Un jour un grand entraîneur sportif avait inventé l’adage : “quand tu es visible, tu es visé“. C’est un peu ce qui arrive au candidat démocrate Barack Obama, tant il est la cible de spams le concernant.

Il faut donc bien comprendre que l’ex-sénateur de l’Illinois n’est donc pas un ancien terroriste ni même une star de films pour public majeur. C’est en tout cas l’information relayée par un pourriel qui, s’il est téléchargé, contient un cheval de Troie. Ce spam, intitulé “Obama sex video !!!” ne contient en définitive qu’un lien qui met en route un spyware. Selon l’éditeur de sécurité Sophos, le lien mène vers un fichier exécutable répondant au nom de Mal/Hupig-D, qui va s’installer dans votre machine et dérober tout ce qu’il peut.

L’information ne surprend pas puisque déjà, le spécialiste de la sécurité Websense avait averti qu’une série d’emails corrompus axés sur la campagne présidentielle américaine feraient très vite leur apparition.

Il faut donc savoir que les élections présidentielles américaines qui se tiendront au mois de novembre occasionnent une recrudescence de ce type d’attaque. Les pirates pourraient être capables de prendre pour modèles les courriels envoyés en nombre aux électeurs par l’équipe de campagne du candidat démocrate.

Dans ce cas précis, il faudrait être d’une candeur extrême (ou quelque peu voyeur) pour croire en l’information. Mais il se peut que de fausses informations soient diffusées dans les mois à venir sur la vie ou les annonces des deux candidats. Dans ce cas, prudence reste mère de sûreté.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur