Obama veut que la jeunesse soit connectée

Régulations

Le prochain président des Etats-Unis est toujours au fait des questions relatives au Web. C’est pourquoi il souhaite garantir l’accès à Internet à tous les enfants

Celui qui deviendra le 44ème président des Etats-Unis tient un plan ambitieux. Barack Obama vient en effet d’annoncer qu’il va mettre sur pied une mesure dont l e coût n’a pas encore été révélé. Une politique qui devrait conduire à fournir Internet à tous les enfants américains mais aussi de fournir des technologies de pointe à tous les services hospitaliers publics.

Les retombées de la mesure devraient permettre de générer plus de 2,5 millions d’emplois sur le territoire américain d’ici deux années. Il s’agit clairement d’une mesure de relance de l’économie en favorisant l’équipement des petites têtes blondes américaines.

Le futur président a formulé cette annonce par une vidéo sur son site officiel Change.gov, un plan qui devrait clairement donner un coup de mieux à l’économie moribonde de l’Oncle Sam. Dans le document, Barack Obama précise ses ambitions : “Il est inacceptable que les Etats-Unis figurent au 15ème rang mondial des Etats utilisant les connexions Internet.Il poursuit,pour un pays qui a inventé Internet, chaque enfant devrait avoir la chance d’aller sur la Toile. C’est cette chance que je veux donner en tant que président, car c’est comme cela que l’on redonne de la compétitivité à notre pays dans le monde“.

Le démocrate Barack Obama a aussi plaidé pour la modernisation des écoles, leur équipement en nouveau matériel informatique (quid des Mac ou PC), la fourniture de connexions dans les bibliothèques, les hôpitaux et tous les endroits d’enseignement scolaire.

Les établissements de santé publique sont de véritables terrains de bataille politique des responsables U.S. Pour cause, le système d’assurance maladie étant privé, le meilleur des accès aux soins n’est pas garanti à tous. C’est pourquoi, même Barack Obama, alors candidat à la présidence s’était fait discret sur la question mais avait toutefois précisé qu’il n’y aurait pas de système ouvert à tous. Traduction, pas de changement fondamental du système par capitalisation. Voilà pourquoi Barack Obama propose d’améliorer les dotations en équipement des services médicaux du pays.

Dans son allocution il précise : “Nous voulons être certains que chaque cabinet de médecin ou d’hôpital utilise des technologies de pointe. Ces modifications seront nécessaires pour prévenir des erreurs médicales et économiser des milliards de dollars chaque année“.

L’homme politique s’est pour l’instant refusé à en dire plus, expliquant qu’il serait bien plus clair et fournirait de nombreux détails dans les semaines à venir. Néanmoins, Obama connaît la puissance que peut engendrer le Web. Nul doute qu’il compte mener à bien sa réforme.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur