Oberthur CS à l’assaut du marché brésilien

Cloud

Le Brésil passe aux mobiles GSM et au standard de carte de paiement EMV. Oberthur Card Systems a donc décidé d’ouvrir une nouvelle usine près de São Paulo

Oberthur Card Systems, leader mondial de la carte à puce bancaire, a annoncé l’ouverture d’une nouvelle usine au Brésil, à Cotia, dans la banlieue de São Paulo. Elle permettra au fabricant de cartes à puce d’alimenter les marchés brésilien et sud-américain, dont les perspectives de croissance paraissent prometteuses. La zone “Amériques” ne représente en effet que 10% du marché mondial de la carte à puce contre 45% pour chacune des zones “Europe ? Moyen-Orient” et “Asie”. Mais l’Amérique latine offre un potentiel intéressant, en particulier le Brésil qui compte plus de 175 millions d’habitants.

La migration EMV Et pour conjurer la fraude – qui serait estimée à 350 millions de dollars US entre 2000 et 2003, certaines banques brésiliennes ont commencé à émettre depuis 2001 des cartes bancaires équipées de puces. Les autres devraient leur emboîter le pas. A tel point qu’à l’horizon 2006, il est prévu que les trois quarts des cartes bancaires soient conformes aux standards EMV. Pierre Barberis, d-g d’Oberthur, motive ce choix de délocalisation par des coûts de fabrication plus faibles. Mais il souligne aussi que les banques sont des « services de proximité qui freinent les mouvements de délocalisation ou imposent une installation pour devenir un acteur local. Ainsi, pour devenir un intervenant majeur de la carte à puce en Hongrie ou au Brésil, nous avons dû nous installer là-bas. » (Source : Le Monde du 18/11/04) Le passage au GSM Mais Oberthur espère aussi obtenir sa part du gâteau dans la téléphonie mobile car le marché brésilien est le premier d’Amérique latine, devant le Mexique et l’Argentine. Or depuis juin 2002, le pays s’est ouvert à la technologie GSM (1800 MHz), ce qui se traduit par un essor du marché des cartes SIM. Du coup, Oberthur Card Systems s’apprête à fournir plusieurs centaines de milliers de cartes SIM 64K aux opérateurs Telemig Celular et Amazonia Celular, qui ont décidé de basculer du standard TDMA vers le GSM pour leurs réseaux situés dans le Minas Gerais et le nord du Brésil.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur