Oberthur :des passeports américains à la française!

Régulations

Oberthur Card Systems, le spécialiste des cartes à puces, va fournir sa technologie pour tester les passeports électroniques américains

C’est un nouveau succès, aux Etats-Unis, pour la technologie française dans un secteur sous haute surveillance! Conséquence des attentats du 11 septembre 2001, l’administration américaine a décidé d’équiper tous les citoyens américains de passeports électroniques de façon à renforcer la sécurité et rendre les contrôles plus fiables dans les aéroports. Et c’est le groupe Oberthur Card Systems qui a été retenu par le « Governement Printing Office » (l’imprimerie nationale). Conséquence directe de cet accord, l’action de la firme a augmenté hier à la bourse de Paris de 3,73%, à 6,66 euros. Ce marché suscite des convoitises chez les industriels. En octobre, l’Administration américaine avait sélectionné ses quatre premiers fournisseurs. L’israélien Supercom, l’américain BearingPoint, l’allemand Infeneon et Axalto filiale française de droit néerlandais spécialiste des cartes à puces. Mais après un recours déposé par la société On Track, l’administration américaine avait dû élargir sa liste. Acculé, l’office américain a rouvert le dossier et sélectionné quatre nouveaux fournisseurs. Oberthur est l’un des grands bénéficiaires de cette deuxième sélection avec le français ASK, l’américain EDS, l’allemand G&D et l’israélien OTI. L’enjeu était de taille puisque comme l’explique Olivier Piou, président d’Axalto,

« 70 millions de passeports doivent être commandés ». Appliquant à la lettre le principe de préférence nationale l’Administration américaine a uniquement retenu des sociétés ayant des filiales américaines, d’ailleurs Oberthur n’échappe pas à la règle car elle emploie 800 personnes dans quatre usines aux Etats-Unis. Le passeport électronique arrive en Europe

Dés février « le vieux continent » va prendre des décisions pour s’équiper en passeport électronique ou biométrique.

Deux informations seront mémorisées : la forme du visage (à partir d’une photo numérique et la signature. Echéance : les ressortissants des vingt-sept pays européens, devront posséder un passeport électronique avant septembre si ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis. Cette obligation avait été initialement fixée à septembre 2004 mais le développement du passeport électronique souffre de retards.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur