Oculus for Business : Facebook cadre l’offensive BtoB

Poste de travail
Oculus Quest for Business

Bientôt trois ans après son lancement, l’offre Oculus for Business sort de bêta. Elle n’est plus accessible qu’avec un casque.

Oculus Rift et Oculus Go, adaptés aux besoins des entreprises en matière de VR ?

Facebook l’affirmait encore il y a peu, avec une édition « professionnelle » de l’un et l’autre casque.

Il est toujours possible d’en faire l’acquisition, mais uniquement pour bénéficier des droits d’utilisation commerciale*.
Le reste de l’offre Oculus for Business (licence logicielle pour la gestion des appareils, service client dédié et garantie étendue) ne peut plus être acheté en complément.

Seule solution pour y accéder : opter pour l’Oculus Quest 128 Go. Soit le plus onéreux des casques de la gamme. Mais aussi le mieux doté, avec notamment un mode de suivi des mains sans contrôleurs.

En France, le pack Oculus Quest est signalé comme « disponible prochainement ». Le prix unitaire (999 $) inclut un an d’abonnement au logiciel professionnel. Il faut ensuite compter 180 $/an ou repasser sur la version grand public du logiciel, soumise à la politique de confidentialité… grand public.

Workplace : le RSE obligatoire

Oculus avait posé la première brique de l’offensive BtoB en octobre 2017, en s’appuyant sur son seul casque d’alors : le Rift. La filiale de Facebook mettait en avant trois cas d’usage :

  • Audi pour permettre aux clients de simuler la personnalisation de véhicules en concession
  • DHL pour la formation de ses collaborateurs
  • Cisco, qui avait porté son environnement collaboratif Spark

Le bundle Oculus Go s’était ajouté au catalogue à l’été 2018.

L’annonce de l’ajout « prochain » du pack Oculus Quest était intervenue au printemps 2019, à la conférence F8. Facebook mettait alors en lumière des cas d’usage dans la formation, en particulier chez Walmart.

Désormais, à l’heure d’annoncer la sortie de bêta d’Oculus for Business, Nestlé Purina et Johnson & Johnson Institute sont mis en avant. Le premier dans le domaine de la collaboration, pour son équipe commerciale. Le second, dans la formation de chirurgiens.

Au niveau logiciel, Facebook insiste sur la jonction avec son RSE Workplace. À tel point qu’un compte est nécessaire. Oculus for Business se fonde, affirme le groupe américain, sur la même infrastructure de sécurité et sur les mêmes pratiques de confidentialité.

Côté administration, la prise en charge de MDM tels que MobileIron et VMware Workspace ONE s’ajoute à l’application de gestion pour Android.

Que ce soit pour le Rift, le Go ou le Quest, un formulaire de demande permet d’entrer en contact avec les distributeurs.

* On ne peut, par ailleurs, pas acquérir un licence commerciale pour les éditions grand public de tous ces casques.

Illustrations © Oculus


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT