OCZ casse le prix des disques flash

Réseaux

Les SSD commencent enfin à être accessibles, grâce à cette nouvelle offre du constructeur OCZ

Le constructeur OCZ vient de lancer un pavé sur le marché des modules de mémoire flash (SSD pour Solid State Drive). La compagnie distribue ainsi une nouvelle gamme de périphériques 2,5 pouces au format Serial Ata 300 Mo/s, à des prix canons.

Les Core Series de 32 Go (OCZSSD2-1C32G), 64 Go (OCZSSD2-1C64G) et 128 Go (OCZSSD2-1C128G) sont ainsi facturés 169 dollars (106 euros), 259 dollars (163 euros) et 479 dollars (302 euros). Les performances ne sont pas ridicules puisque la compagnie annonce des débits en lecture allant de 120 à 135 Mo/s pour 80 à 93 Mo/s en écriture. Le temps d’accès moyen est de seulement 0,35 ms. Ces chiffres sont parmi les meilleurs du marché.

OCZ ne lésine pas non plus sur la garantie puisque celle-ci est de deux ans. Le temps moyen entre deux pannes est par ailleurs estimé à 1,5 million d’heures, les Core Series pouvant supporter des chocs allant jusqu’à 1500G. Leur poids de 77 g et leur finesse de 9,5 mm les mettent à la portée de tous les ordinateurs portables.

Les SSD consomment moins d’énergie et sont plus résistants que les disques durs classiques. Malheureusement, la pénurie de composants fait qu’ils sont notoirement chers. Avec cette nouvelle offre, OCZ pourrait bien changer la donne, aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels, car les Core Series sont compatibles avec les configurations Raid.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur