Office 365 : les entreprises freinées par la congestion réseau

BureautiqueCloudCollaborationLogiciels

Les problèmes de performance réseau et de latence excessive impactent les déploiements d’Office 365. Mais l’utilisation de connexions directes progresse.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Office 365 de Microsoft est l’application cloud la plus utilisée au monde avec 180 millions d’utilisateurs de la plateforme de collaboration et productivité. Mais l’expérience peut être amoindrie par la congestion réseau et les coûts de mise à niveau.

C’est ce qui ressort d’une enquête* publiée par Zscaler, fournisseur de solutions de sécurité en mode cloud. 250 dirigeants de grandes entreprises en Amérique du Nord et en Europe ont été interrogés. (source : « 2019 Office 365 Migration Survey »).

Toutes ces organisations ont déployé Office 365. Elles l’ont fait pour limiter la complexité informatique (cité par 60% du panel), améliorer la fiabilité des applications (52%) et réduire les coûts (50%). Mais ces objectifs peuvent être contrariés lorsque les entreprises investissent dans la nécessaire mise à niveau de l’infrastructure réseau.

Une mise à niveau destinée à supporter la quantité de trafic réseau généré par Office 365.

En outre, 37% des répondants estiment que la mise à niveau des dispositifs de passerelle réseau a le plus retardé leur déploiement d’Office 365. La latence excessive du réseau (26%) et les coûts associés à l’achat de nouvelles appliances réseau (24%) suivent.

Quels facteurs retardent le plus vos déploiements d’Office 365 ?

Dans ce contexte, près de trois quarts des décideurs interrogés ont déclaré que les coûts réels de déploiement ont été supérieurs de 25% à ce qui était prévu initialement.

Renforcer l’expérience par des connexions directes

Les exigences concernant la bande passante sont fortes. Puisque, selon Zscaler, « chaque connexion utilisateur d’Office 365 génère jusqu’à 20 connexions persistantes. »

Mais la charge de travail n’est pas toujours bien supportée.

Ainsi, 50% des organisations font face au quotidien (25%) voire plusieurs fois par jour (25%) à des problèmes de performance réseau liés à Office 365 .

Or, pour 63% des répondants, les problèmes de performance réseau impactent négativement l’expérience utilisateur en matière de collaboration.

Dans ce contexte, la congestion du réseau est considérée comme le principal frein à l’expérience utilisateur (pour 41% de l’échantillon).

Les défis associés au trafic réseau intermédiaire (MPLS backhauling) (24%) et au suivi de l’administration d’Office 365 (18%) arrivent ensuite.

Pour réduire la congestion et la latence, une entreprise sur deux utilise des connexions Internet directes désormais (contre un tiers en 2017). Et ce pour optimiser la connectivité au service cloud, ont indiqué les auteurs du rapport.

Toutefois, malgré les recommandations de Microsoft en ce sens, « de nombreuses organisations font encore l’erreur de mixer le trafic réseau », vers Office 365 et d’autres applications et flux pourtant jugés moins critiques.

*Pour l’enquête commandée par Zscaler, TechValidate (SurveyMonkey) a interrogé des dirigeants, managers et administrateurs systèmes de 250 entreprises. Etats-Unis, France, Allemagne, Espagne, Suède et Royaume-Uni sont représentés.

(Crédit photo : @Microsoft)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :