Officiel : Free Mobile, 4e opérateur mobile 3G

Réseaux

Les premières offres de téléphonie mobile de Free devront être commercialisées avant janvier 2012.

Cette fois c’est officiel. L’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) vient d’annoncer avoir retenu la candidature de Free Mobile à l’attribution de la quatrième licence mobile 3G en France. La filiale d’Iliad, seul candidat à la procédure d’attribution, exploitera une fréquence de 5 MHz sur la bande des 2,1 GH z.

Une licence qui coûtera quelques 240 millions d’euros à Free Mobile. Le nouvel opérateur devra lancer ses premières offres commerciales en janvier 2012 au plus tard. Ce qui lui laisse deux ans pour déployer son propre réseau haut débit mobile qui devra couvrir 90 % de la population avant 8 ans. Il s’engage en outre à accueillir les opérateurs mobiles virtuels «complet» (Full MVNO) sur son réseau.

« L’arrivée de ce nouvel acteur devrait avoir un effet favorable sur la dynamique du marché de la téléphonie mobile, et, plus généralement, devrait être un facteur positif pour le développement des services de communications électroniques », estime l’Arcep dans son communiqué. Free viendra concurrencer les opérateurs en place, Orange et SFR depuis 2001, et Bouygues Télécom en 2002. Xavier Niel, le patron d’Iliad, a répété que ses offres mobiles permettraient de substantielles économies, jusqu’à 1000 euros annuel par foyer.

Selon plusieurs estimations, Free Mobile pourrait atteindre entre 5 et 10% des parts de marché en quelques années. L’entreprise peut notamment s’appuyer sur les 4,4 millions d’abonnés à ses offres Internet Free et Alice. Les concurrents ne manqueront cependant pas d’anticiper en conséquence.

A l’origine destinée à un seul opérateur mobile, cette quatrième licence 3G avait été finalement découpée en 3 lots afin d’en diviser le prix et assurer son attribution. En 2007, l’Arcep avait dû rejeter l’offre de Free, seul candidat, qui réclamait un étalement des conditions de paiement. Deux autres lots restent donc à attribuer. Un nouvel appel à candidature, ouvert à tous, sera lancé au cour du premier semestre 2010. L’Arcep enchaînera avec l’ouverture des procédures d’attribution des bandes 800 MHz et 2,6 GHz. Celles-ci permettront le déploiement de réseaux à très (très) haut débit dits 4G ou LTE (Long Term Evolution).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur