Apec : la baisse des offres d’emploi dans l’informatique se confirme

Régulations

Le volume d’offres pour les informaticiens a enregistré un recul de 3 % au troisième trimestre, selon l’Apec. La filière IT reste cependant un des deux principaux moteurs de l’emploi cadre.

Selon l’Apec, les offres d’emploi à l’attention de cadres en informatique ont enregistré un nouveau recul de 3 % sur les douze derniers mois cumulés, malgré la hausse du volume d’offres enregistrée au mois de septembre 2013 (+7 % par rapport à septembre 2012).

La filière reste cependant l’un des principaux débouchés pour les cadres, les offres liées à la fonction informatique constituant 26 % de l’ensemble des 626 457 offres confiées à l’Association pour l’emploi des cadres (Apec) d’octobre 2012 à septembre 2013.

La demande de cadres en informatique de gestion progresse

En cumul sur douze mois, les fonctions de direction informatique (-13 % à 4 459 annonces), exploitation, maintenance informatique (-12 % à 9 306 offres) et informatique industrielle (-11 % à 19 941 annonces) ont enregistré les reculs les plus marqués.

Quant aux offres dédiées à la maîtrise d’ouvrage (16 088 offres) et à la fonction informatique web, sites et portails Internet (23 884 offres), elles ont reculé respectivement de -3 % et -2 %.

Dans la filière IT, seules les offres d’emploi en informatique de gestion (56 557 offres) ont augmenté ces douze derniers mois (+6 %). Ces chiffres sont à considérer avec précaution, car des SSII concurrentes sur un même marché sont susceptibles de publier des annonces similaires correspondant, en fait, à un seul poste à pourvoir…

Un marché de l’emploi fragilisé

Toutes fonctions confondues, du marketing aux services techniques, le volume d’offres communiquées à l’Apec est resté quasiment stable sur un an. L’informatique n’est plus, depuis le second trimestre, le principal moteur d’emploi de cadres. Le secteur, avec un total de 160 477 annonces diffusées sur douze mois, est devancé par la fonction commerciale (165 378 offres).

La tendance va-t-elle s’inverser ? Probablement pas à court terme. Selon le baromètre de l’Apec, les intentions d’embauches de cadres commerciaux pour le quatrième trimestre 2013 sont en légère hausse (+3 points sur un an), alors que les prévisions de recrutement d’informaticiens sont en recul de 4 points.

La conjoncture n’est pas favorable à la baisse du chômage dans l’IT.  Selon les chiffres de Pôle emploi, la France comptait fin août 32 800 chômeurs de catégorie A dans les systèmes d’information et les télécoms (+4,5% sur un mois). Sur la base d’autres chiffres communiqués par la Dares, le Munci évalue, à fin 2012, le nombre de chômeurs de catégories A, B, C à 9,8 %, soit 57 000 demandeurs d’emploi dans la filière sur une base de 582 000 informaticiens en France.

Crédit photo : © Fotolia


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur