One Outlook : ce que Microsoft prépare en coulisse

Quelle place pour Monarch dans le portefeuille Microsoft ?

Ce nom de code vient d’émerger. Et avec lui, un probable client de messagerie basé sur Outlook Web Access. Il serait « universel », au sens où il remplacerait toutes les versions desktop d’Outlook (win32, UWP, Mac).

Les utilisateurs pourraient en avoir un premier aperçu cette année. Mais la disponibilité générale n’interviendrait pas avant 2022. Ce serait d’abord sur Windows 10, pour supplanter les UWP Mail et Calendrier (non basées sur Outlook). La substitution de l’app win32 pourrait n’être effective que bien plus tard.

En toile de fond, la stratégie One Outlook. Microsoft l’a présentée en septembre dernier dans le cadre de la conférence Ignite. Principal objectif : parvenir à une architecture commune à l’ensemble des versions de la messagerie.

Illustrations © Microsoft