OneCockpit, le monitoring réseau par applications métiers en mode SaaS de NextiraOne

Cloud

Avec OneCockpit, NextiraOne entend affranchir les entreprises des coûteux systèmes locaux de monitoring réseau tout en apportant une vision par métiers.

NextiraOne lance OneCockpit, un nouveau service de monitoring qui entend aller au-delà de la seule fonction de surveillance du réseau de l’entreprise. « OneCockpit est un produit 3 “M” : monotoring, management et maintenance », résume Kodjo Agbenu, Business Developer & Services Consultant auprès de la société de services de communication, et responsable de la commercialisation de l’offre en France.

OneCockpit propose trois niveaux de service : Fondation, Advanced et Premium. Le premier s’inscrit comme un socle de base permettant de vérifier que l’équipement est en état de marche. « Cela répond notamment aux PME qui ont juste besoin d’avoir une cartographie claire du réseau », souligne Kodjo Agbenu.

Les niveaux Advanced et Premium vont plus loin en fournissant des indicateurs de performance de l’infrastructure réseau et des applications. La solution permet d’éditer des grappes de tendances avec projection automatique sur 1 jour à plusieurs mois. « Nous sommes partis du constat que nos clients n’ont pas forcément le niveau technique pour prendre des décisions [face au comportement de leur réseau]. La fonction de OneCockpit est de simplifier ce travail via des rapports, lisibles, édités chaque mois, en donnant une image claire des consommations ressources, de la sécurité, etc. », explique le responsable.

NextiraOne-OneCockpit-départements
Monitoring des capacités réseaux par départements métiers.

 

Indicateurs prédéfinis

L’offre Premium se distingue en ajoutant l’agencement des composants réseaux en fonction des catégories métiers de l’entreprise. « Le DSI voit donc des départements ou des collections de sites qu’il peut agencer pour avoir une vue globale. » Ou comment superviser un réseau d’entreprise non plus par équipements, mais selon les besoins des départements métiers pour accroitre les performances de l’entreprise.

L’offre est par ailleurs disponible sous forme d’un service cloud, facturée à l’année selon les volumes d’équipements surveillés à partir d’indicateurs prédéfinis. Ce qui risque néanmoins d’apparaître comme un frein pour les entreprises en quête de personnalisation. « Nous faisons le pari que nos experts ont fait les bons choix et s’ils sont remis en cause, ils le seront pour tous les clients, justifie le consultant. Mais OneCockpit a vocation à être un service industriel et packagé, gage de robustesse, d’évolutivité et d’efficacité. »

Disponible à travers un service cloud 24/7/365, y compris depuis les terminaux mobiles, OneCockpit entend ainsi affranchir l’entreprise des complexes et onéreux déploiements internes avec les problématiques de support et d’évolution inhérentes. Une solution non intrusive dont le déploiement se résume principalement à une affaire de paramétrage des équipements à superviser depuis des liens VPN.

NextiraOne-OneCockpit
Calcul des capacité avec projection des tendances à 3 mois.

Aucun déploiement local

« Il n’y a aucun déploiement de station de contrôle local, précise Kodjo Agbenu, le client voit exactement la même chose que nos équipes techniques et l’offre est extensible sur des milliers d’équipements dans le monde depuis notre NOC [Network Operations Center] de Paris-Berlin. » Le responsable nous signale, sans pouvoir révéler de nom, que OneCockpit est en cours de déploiement dans les 150 filiales mondiales d’un grand groupe suisse.

Dans sa version 1, l’offre supporte les principaux routeurs du marché (Cisco, Juniper, Alcatel-Lucent), les plates-formes de téléphonie (Cisco, Alcatel-Lucent et Microsoft Lynk), les systèmes de sécurité de Cisco et CheckPoint, les hyperviseurs VMware et les applications des centres de contact Genesys. Un périmètre appelé à s’élargir au fil des nouvelles versions. Une version 2 est déjà en vue, « d’ici quelques semaines ».

OneCockpit pourrait ouvrir une nouvelle ère dans la stratégie des services managés de NextiraOne. Il s’agit en effet de la première solution conçue et lancée à simultanément à l’échelle des 15 pays d’Europe dans lesquels est implantée l’ancienne division d’Alcatel en Europe. « Cela renforce notre ancrage européen », conclu Kodjo Agbenu.


Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr fait peau neuve sur iOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur