Online 2006 : le ‘Web Analytique’ Omniture débarque en France

Régulations

Le numéro un mondial du tracking d’information et de la restitution statistique (analyse d’audience) Omniture part à la conquête de l’Europe. La société ouvre simultanément des bureaux en France et en Grande-Bretagne

Georges Anidjar est un homme serein. Le responsable de Omniture pour l’Europe du Sud est certain que le business modèle unique de sa société rencontrera en France le même succès qui a fait d’elle le numéro un mondial des solutions de Web Analytique.

Créée en 1996 aux États-Unis, Omniture connaît une croissance annuelle supérieure à 100 % depuis quatre ans et a affiché en 2005 un chiffre d’affaires de 45 millions de dollars. De quoi envisager tout aussi sereinement son introduction en Bourse – la firme est en pré IPO – afin de financer son développement international. Le métier d’Omniture, le Web Analytique, consiste à analyser le comportement des internautes sur les sites Web et à évaluer les performances des activités commerciales et marketing de ces derniers. En un mot, faire du tracking. Tout cela dans un but unique, convertir l’internaute en client. Pour cela, Omniture s’appuie sur une plate-forme capable de gérer de très gros volumes. La firme, par exemple, analyse les 70 milliards de pages vues visitées mensuellement sur les sites d’AOL. Mais surtout cette plate-forme est basée sur un modèle qui la différencie totalement de ses concurrents, l’ASP. Ce qui permet à Georges Anidjar d’affirmer : “Il n’y a aucune partie technique dans nos produits.” Un tag en JavaScript est placé sur la page à suivre et ira renseigner la plate-forme dés qu’un internaute est annoncé. L’information est agrégée en temps réel. En se connectant sur le service, le site pourra obtenir la restitution de l’information, des rapports, étudier le cheminement de l’internaute sur le site, segmenter son comportement, etc. Du tracking au ‘search marketing Pour répondre à son objectif de professionnaliser le métier qu’il exerce, Omniture propose des services de ‘search marketing‘. En connexion avec Google, Yahoo, MSN, et les principaux services de publicité contextuelle et sponsorisée sur les moteurs de recherche, il assure la gestion stratégique du ‘Bid Management‘, c’est-à-dire l’acquisition de mots clés, ainsi que la gestion des retours afin de mesurer de ROI (retour sur investissement). Le groupe n’est pas encore installé en France mais il compte déjà quelques clients prestigieux, comme Voyages SNCF ou la Redoute. Au niveau mondial, outre AOL déjà cité, on trouve eBay, LastMinute.com, Expedia, Apple, Sony, Wall-Mart, Ford, Toyota? “Si c’est un gros acteur du Web, il est client chez nous !” Avec de telles références et d’aussi importants volumes traités, Omniture a mis en place un service de consultants spécialisés par communauté métier qui accompagne les annonceurs dans la mise en place du service et le choix des indicateurs dans une approche de ‘best practices‘, qui participe encore une fois son succès. Le marché du Web Analytique compte peu d’acteurs en France, mais ces derniers ont encore une faible envergure. Les solutions logicielles semblent quant à elles être en perte de vitesse, leur prix est considéré comme élevé et leur complexité ne milite pas pour elles. Avec sa solution en ASP, ses capacités analytiques et la compétence de ses hommes, Omniture pourrait bien faire l’effet d’un chien dans un jeu de quilles. L’offre d’Omniture

Omniture SiteCatalyst : la plate-forme de tracking et de restitution analytique en temps réel. Omniture Data Warehouse : l’entrepôt de données pour le re-ciblage et la création de listes. Omniture Discover : outil de segmentation des données Web. Omniture SearchCenter : service qui combine les données de ‘click and cost‘ sur les moteurs de recherche pour l’automatisation des achats de mots clés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur