OPA d’Oracle sur PeopleSoft: 30 Etats américains instruisent le cas anti-trust

Régulations

Une trentaine d’Etats, y compris New York, le Texas et la Californie, coopèrent pour instruire le dossier antitrust à l’encontre d’Oracle

Un vent d’optimisme a soufflé sur les marchés malgré une situation au Liban qui ne cesse de se détériorer. Aux Etats-Unis, Wall Street a été soutenu par les chiffrres du PIB, moins importants que prévu. C’est en effet paradoxal, mais les investisseurs ont salué un certain ralentissement de la croissance américaine.

La baisse des cours du pétrole a aussi soutenu la tendance, permettant aux trois principaux indices de gagner plus de 1%. L’indice Dow Jones a gagné 119,27 points ou 1,07% à 11.219,70 et le Standard & Poor’s 500, plus large, 15,35 points, soit 1,22%, à 1.278,55. Le Nasdaq Composite s’est adjugé 39,67 points (1,93%) à 2.094,14. Sur la semaine, le Dow Jones a pris 3,23%, le S&P-500 3,08% et le Nasdaq 3,65%. L’éditeur de logiciels de sécurité McAfee a touché un plus bas de ces 52 dernières semaines à 20,60 dollars avant de finir en recul de 6,95% à 22,35. Le groupe, objet d’une enquête sur la comptabilisation de ses stocks-options, a publié des bénéfices en baisse et devra recalculer ses résultats passés. Intel a bondi de 4,06% à 18,18 dollars après avoir dévoilé de nouveaux microprocesseurs pour ordinateurs, plus rapides et plus économes en électricité (lire notre article). A Paris, le CAC40 termine la semaine en hausse, soit cinq séances consécutives dans le vert. L’indice a gagné 0,55% à 5028,51 points. Sur l’ensemble de la semaine, le CAC 40 a repris 4,36% à la faveur des résultats majoritairement bons. Thomson (-2,84% à 13,00 euros), ainsi que Capgemini (-1,39% à 41,95) et le secteur des services informatiques ont corrigé après leur forte hausse de la veille. Thales a pris 1,35% à 30,70 euros après un résultat opérationnel de 317 millions d’euros au premier semestre, supérieur au consensus des analystes, et la confirmation ses objectifs de croissance du chiffre d’affaires pour l’ensemble de l’exercice. Ailleurs en Europe, Londres a pris 0,77% et Francfort 0,82%, alors que les indices l’EuroStoxx 50 et l’EuroFirst 300 ont gagné 0,77% et 0,71% respectivement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur