OPA PeopleSoft : Oracle révise à la baisse son offre

Cloud

Il n’en démord pas. Suite à la décote de PeopleSoft, le patron d’Oracle réajuste son offre à la baisse. Et il continue d’argumenter son OPA hostile

Constatant que le titre PeopleSoft a perdu 24% de sa valeur depuis sa dernière offre, Oracle revoit son offre publique d’achat (OPA) -hostile: elle tombe à 7,7 milliards de dollars, soit une baisse de 1,7 milliard.

Le prix proposé par Oracle, à 21 dollars par titre, reste cependant supérieur de 21% au cours du titre. L’éditeur a revu aussi l’échéance de son offre: elle est à nouveau reportée, cette fois au 16 juillet. L’affaire semble toujours aussi mal engagée pour Oracle. PeopleSoft continue de rejeter son offre, rien de surprenant à cela. L’administration américaine l’a également rejetée, estimant que cette fusion réduirait la concurrence singulièrement. Oracle a fait appel: jugement le 7 juin. La Commission européenne a, elle aussi, lancé une enquête préventive: des compléments d’information ont été formellement exigés à Bruxelles. Oracle s’apprêterait à répondre à cette requête. Selon l’éditeur, 7,9 millions d’actions lui auraient déjà été proposées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur